Le port de La Palmyre s'ensable à cause des coups de vent

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux
Le port de La Palmyre s'ensable
Le port de La Palmyre s'ensable © Cédric Cottaz, France Télévisions

  Comme chaque hiver, le port de la Palmyre en Charente-Maritime subit les conséquences des coups de vents répétés sur le littoral, il s'ensable. Des opérations de désensablement vont être menées pour faciliter la sortie des bateaux.

C'est chaque année la même chose, les coups de vent successifs qui frappent le littoral entrainent des modifications sur la côte. À La Palmyre, en Charente-Maritime, c'est le port qui s'ensable et le chenal d'accès qui se décale. Au point que les plaisanciers qui disposent d'un bateau ne peuvent sortir que deux ou trois heures dans la journée, de peur de ne pouvoir rentrer à marée basse ou de se retrouver coincés sur le banc de sable.

Nous, on paye très cher les emplacements sur le port, on souhaite pouvoir sortir en mer.
Dominique Luciani, porte-parole des plaisanciers permanents du port de La Palmyre.


Des travaux vont donc être entrepris pour remédier au problème. Un chantier qui va se dérouler en deux temps.

Nous avons prévu deux opérations de dragage. Une première en urgence début mars, en tout cas avant la saison estivale, qui va consister à extraire le sable accumulé. Une plus grande début 2021 qui va consister à draguer la totalité du port.
 Bruno Samzun, directeur du syndicat mixte des ports de Royan et Bonne-Anse. 

Coût des travaux, 30 000 euros pour la première opération en mars, et 300 000 euros pour celle programmée en 2021.
Charente-Maritime : le port de La Palmyre bloqué par un banc de sable

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.