Zoo de la Palmyre : Une journée en immersion dans le parc confiné

Que se passe-t-il dans un zoo pendant un confinement ? Comment les animaux réagissent-t-ils face à l'absence des milliers de visiteurs quotidiens ? Nous avons passé toute une journée en compagnie des soigneurs et autres responsables animaliers pour lesquels, finalement, rien n'a vraiment changé.
Une famille de suricates particulièrement attentifs
Une famille de suricates particulièrement attentifs © Sarah Paulin
Au zoo de la Palmyre, situé sur la côte atlantique de la Nouvelle-Aquitaine, en Charente-Maritime, dans la presqu'île d'Arvert, entre Royan et l'Île d'Oléron, la vie a continué pendant ce deuxième confinement...
...A ce détail près que les allées sont restées vides et que, mine de rien, les animaux habitués aux visiteurs sont devenus très curieux, voire, friands de toute nouvelle présence.

Le zoo en quelques chiffres :

Le parc zoologique de la Palmyre, ce sont 1600 mamifères, 110 espèces,  installés sur 18 hectares.
Avec pour certains, 4 repas par jour, il faut compter chaque semaine, 250 kilos de viande et plus de 3 tonnes de carottes, pommes, salades, oranges et bananes pour nourrir tout le monde. 

Mis à part la présence des soigneurs, il règne ici un calme inhabituel. Une situation qui intrigue certaines espèces et lorsque notre équipe s'approche, certains, facétieux, vont jusqu'à prendre la pose.

Une journée d'immersion qui a d'ailleurs permis de faire quelques rencontres privilégiées :

Alix et Malicia, les éléphants d'Asie, exécutant pour nous, une chorégraphie de bienvenue
Alix et Malicia, les éléphants d'Asie, exécutant pour nous, une chorégraphie de bienvenue © Sarah Paulin
Britney, la girafe de Rothschild à l'affût d'une pomme à croquer
Britney, la girafe de Rothschild à l'affût d'une pomme à croquer © Sarah Paulin
Shina la lionne, qui nous lorgne avec une certaine gourmandise
Shina la lionne, qui nous lorgne avec une certaine gourmandise © Sarah Paulin
Le beau sourire d'un alpaga qui prend la pose
Le beau sourire d'un alpaga qui prend la pose © Sarah Paulin
Les yeux de Pierrot, l'autruche, très intéressé par notre micro
Les yeux de Pierrot, l'autruche, très intéressé par notre micro © Sarah Paulin
Un ouistiti pygmée, né cette année au zoo de la Palmyre
Un ouistiti pygmée, né cette année au zoo de la Palmyre © Sarah Paulin
Valentino l'hippopotame, nous montre ses belles dents
Valentino l'hippopotame, nous montre ses belles dents © Sarah Paulin
Un panda roux, un peu timide
Un panda roux, un peu timide © Sarah Paulin
Nyuki, un gorille des plaines de l'Ouest et chef de la tribu
Nyuki, un gorille des plaines de l'Ouest et chef de la tribu © Sarah Paulin
Le jeune Kibao, gorille des plaines de l'Ouest
Le jeune Kibao, gorille des plaines de l'Ouest © Sarah Paulin
Un Suricate que notre présence intrigue
Un Suricate que notre présence intrigue © Sarah Paulin
Des Aras macaco aux couleurs flamboyantes
Des Aras macaco aux couleurs flamboyantes © Sarah Paulin
Et un lemur catta indolent au regard mystérieux
Et un lemur catta indolent au regard mystérieux © Sarah Paulin
 
Petit bonus en images
durée de la vidéo: 00 min 19
Des Lémurs catta en pleine séance de bronzage

Créés à l’origine pour distraire les rois, les zoos sont aujourd’hui de véritables lieux de sensibilisation du public aux problématiques environnementales. Ils participent aussi de façon très directe à la protection des espèces rares. C’est la mission à la fois écologique et citoyenne des parcs zoologiques du troisième millénaire.

Par exemple, le zoo de la Palmyre participe à 55 programmes d’elevage d’espèces menacées, dont celui de l’orang-outan de Bornéo, de la girafe de Rothschild, du vari roux, du ara de Buffon, de l’étourneau de Bali, du lycaon, du tamarin lion doré, du zèbre de Grévy...  

Dans notre reportage découvrez le travail des soigneurs et comment le parc contribue à la sauvegarde d'espèces menacées ► 
la vie a continué au zoo de la Palmyre pendant ce deuxième confinement
A l'heure ou nous écrivons cet article, la réouverture des zoos n'est pas annoncée.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
zoo animaux nature région nouvelle-aquitaine confinement société sorties et loisirs