La municipalité de Saintes veut armer ses policiers municipaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bernard Dussol

Avec l'instauration de l'état d'urgence, François Hollande a annoncé qu'il voulait aider les maires qui le souhaitent à armer leur police municipale, avec des armes prélevées sur les stocks de la police nationale. En Charente-Maritime, la municipalité de Saintes est prête à franchir le pas.

Devant les maires, le chef de l'Etat s'est prononcé pour l'armement des polices municipales. Pendant le rassemblement des maires de France, le chef de l'Etat a salué les "3.900 polices municipales de France" en soulignant le rôle qu'elles jouent, en complémentarité de celui de la police nationale et de la gendarmerie. 

De fait, les policiers municipaux sont de plus en plus sollicités pour intervenir dans le cadre de missions de sécurité et à Saintes (17) la population accepte globalement le principe d'un armement de sa police.

Saintes est d'ailleurs l'une des dernières villes du département de la Charente-Maritime qui dispose d'une police municipale sans armes létales. Reportage d'Olivier Riou et Patrick Mesner.
durée de la vidéo: 02 min 01
Saintes : des armes pour la police municipale