Surgères : il tire sur un couple d'amoureux dans les bois pour protéger ses plants de cannabis

Un jeune couple d'amoureux a été la cible de tirs de fusil de type M16 alors qu'il se trouvait dans un bois à Surgères. À bord de son véhicule, le couple s'était retrouvé pour un moment intime. Le tireur voulait, semble-t-il, le dissuader de rester... et de découvrir ses cultures de cannabis.

Drôle de rencontre, pour un couple d'amoureux en Charente-Maritime : le 10 septembre dernier, alors qu'il se trouve à bord d'une voiture dans un bois, il est la cible de tirs. Alors que les deux tourtereaux espéraient passer un moment dans les bras l'un de l'autre, ils doivent s'enfuir, relate la gendarmerie de la Charente-Maritime sur ses réseaux sociaux.

Alors que le conducteur fait une "marche arrière", il "constate avec effroi que l'homme des bois les pointe avec un fusil".

Selon le témoignage du couple recueilli par la gendarmerie, "ils entendent un bruit sourd et pensent que l'agresseur utilise un fusil type air soft".

Une première reconnaissance

La gendarmerie de Surgères se rend sur les lieux où elle opère "une première reconnaissance". Face à  "la présence de plusieurs caravanes", les gendarmes choisissent de revenir "le lendemain avec le PSIG de Rochefort et une équipe cynophile".

À ce moment-là, le tireur présumé "est interpellé et placé en garde à vue". Selon la gendarmerie, l'homme "reconnaît avoir tiré en direction des deux tourtereaux avec un fusil de type M16 de calibre 22LR".

Sur les lieux, la gendarmerie va poursuivre ses recherches. "La perquisition permettra de découvrir 3 autres carabines, 1 pistolet à plomb, 1 revolver à cartouches de gaz, 1 pistolet-mitrailleur type airsoft".

Culture de cannabis

Il semble que les armes découvertes et les tirs en direction du jeune couple étaient destinés à le dissuader de revenir sur les lieux où les enquêteurs ont fini par découvrir "13 pieds de cannabis", "du matériel de culture de cannabis et de consommation de cocaïne", ainsi que "1,25 gr de cocaïne, 129 gr d'herbe de cannabis".

L'homme devrait être "jugé prochainement".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société