Bosch Dreams : quand les tableaux du maître s'animent, comme par magie

© Per Morten Abrahamsen
© Per Morten Abrahamsen

La compagnie québécoise "Les 7 doigts" présente cette fin de semaine "Bosch dreams" en hommage à Jérome Bosch, peintre flamand du moyen âge. Mélange entre peinture et cirque, le spectacle se joue à guichets fermés.

Par François Gibert

"Le spectacle nous guide à travers un univers surnaturel où se mêlent des épisodes de la vie du peintre et diverses facettes de son œuvre unique."

Bosch Dreams, c’est comme une drôle d’impression… Celle de regarder un tableau et de le voir prendre vie…

Car Bosch Dreams, c’est un spectacle de cirque en hommage au grand maître flamand de la peinture, mort il y a 500 ans. Pour Samuel Tétreault, co-directeur artistique de la compagnie "les 7 doigts", celà semblait évident :

Bosch c'est l'ancêtre du surréalisme, un demi millénaire avant Dali. Il y a toutes sortes de personnages fantastiques qui se prêtent bien à l'univers du cirque


Et pour animer l'univers onirique de Jérome Bosch, pas de pinceaux mais des images vidéo.
Et quand les personnages sortent de l'écran, le virtuel se mélange au réel et, sur scène, la magie opère.

Ce mélange de poésie et de technologie fonctionne à merveille et Bosch Dreams fait le tour du monde.
Déjà près d'une centaine de représentations, et partout un triomphe.

Le reportage au théâtre d'Angoulême d'Elodie Gérard et Francis Tabuteau

Bosch Dreams

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Dialogue avec Patrick Ochs, chanteur de la Rue de la Muette

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés