Charente : les habitants de Chalais veulent conserver leur trésorerie

Les syndicats des Finances Publiques multiplient les actions pour s'opposer aux fermetures de trésorerie en zone rurale. / © Cécile Landais/ France Télévisions
Les syndicats des Finances Publiques multiplient les actions pour s'opposer aux fermetures de trésorerie en zone rurale. / © Cécile Landais/ France Télévisions

Depuis plusieurs semaines, le mécontentement s'installe en zone rurale contre la fermeture annoncée de nombreux centres des impôts d'ici 2022. Un rassemblement était organisé aujourd'hui à Chalais dans le sud de la Charente pour s'opposer à la fermeture de la trésorerie locale.

Par Christine Hinckel

Le projet de restructuration de l'administration fiscale voulu par le gouvernement prévoit de supprimer 5 800 postes et de nombreuses trésoreries installées en milieu rural pour les remplacer par des Maisons France Service regroupant plusieurs administrations. Seuls quelques centres des impôts seraient conservés dans chaque département.


Dix fermetures de trésorerie seraient prévues

En Charente, une dizaine de centre des impôts ont déjà fermé depuis cinq ans et d'autres fermetures seraient prévues, à nouveau une dizaine selon les syndicats. Ce projet inquiète les salariés du Trésor mais aussi les élus et les habitants. Ils y voient un nouveau coup dur porté au monde rural et à la sauvegarde des services publics. Pour les syndicats des Finances Publiques, les employés de ces Maisons France Services ne pourront pas apporter de réponses précises à chaque demande.

"Ces maisons vont représentées une dizaine d'administrations comme la CAF, la MSA, les Impôts... et les gens ne seront pas formés pour répondre au nom de toutes les administrations. Le public n'aura que des renseignements très basiques ou que de l'aide pour se débrouiller sur internet et ça c'est inacceptable."
François Pouydebasque, Solidaires Finances Publiques Charente


"Comment faire sans internet ?"

C'était jour de marché ce lundi à Chalais, une commune de moins de 2 000 habitants du sud Charente, c'était aussi jour de contestation. Les élus, ceints de leur écharpe tricolore et les habitants s'étaient rassemblés à l'appel de syndicats des Finances Publiques. La population était appelée à signer une pétition demandant le maintien de la trésorerie dans la commune.

"On sent qu'il y a une demande forte de service public en france. Devoir faire des dizaines de kilomètres ou devoir se débrouiller seul sur internet, ce n'est pas notre conception du service public."
François Pouydebasque, Solidaires Finances Publiques Charente

Stand d'information et signature d'une pétition contre la fermeture de la trésorerie de Chalais en Charente. / © Cécile Landais France Télévisions
Stand d'information et signature d'une pétition contre la fermeture de la trésorerie de Chalais en Charente. / © Cécile Landais France Télévisions

"Comment vont faire ceux qui n'ont pas internet ou ne savent pas s'en servir" la question était récurrente ce matin sur le marché de Chalais. elle reflète les interrogations d'une partie de la population.
Jean-Claude Maury, le maire de Chalais, déplore lui aussi cette fermeture d'autant que sa commune avait investi récemment dans les locaux accueillant l'administration. Il y voit un nouveau signe de l'éloignement des services publics vis à vis des citoyens.
Le gouvernement explique que cette réforme prévue pour 2022 vise à répondre à la dématérialisation de l'administration. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus