Charente : les locaux et le matériel du club nautique d'Aubeterre-sur-Dronne ravagés par un incendie

Dimanche matin (20/10) vers 6 h, un incendie a ravagé le club nautique d'Aubeterre-sur-Dronne (Charente). Tous les canoës-kayaks ont brûlé. Un coup dur pour l'un des plus importants clubs du Sud Charente.

Le hangar du club nautique d'Aubeterre en Charente a été complètement détruit par les flammes.
Le hangar du club nautique d'Aubeterre en Charente a été complètement détruit par les flammes. © Charlotte Rothea - France Télévisions
Deux jours après l'incendie, l'odeur de brûlé est encore bien présente sur place et les dégâts sont importants. 100 bateaux de compétition et trois bâtiments sur quatre appartenant au club ont été détruits par les flammes. Une perte estimée à environ 80.000 euros. 
Le coup est rude pour le club et pour toute la commune. Le maire d'Aubeterre a été un des premiers à se rendre sur place dimanche matin.

C'est le club phare en sud-Charente, on a la chance d'avoir la Dronne qui coule au pied de notre village. Il s'agit d'un club qui existe depuis longtemps et qui a une activité estivale importante.
- Jacques Mercier, maire d’Aubeterre-sur-Dronne

Chaque été, 12 à 13.000 descentes en canoë-kayak sont effectuées sur la Dronne au départ d'Aubeterre. Les 45 licenciés se retrouvent aujourd'hui sans embarcation et sans matériel.
Une grande partie des locaux ont été détruits pendant l'incendie qui a duré environ pendant une heure.
Une grande partie des locaux ont été détruits pendant l'incendie qui a duré environ pendant une heure. © Charlotte Rothéa - France Télévisions

La situation est compliquée à gérer car certains des jeunes d'Aubeterre sont qualifiés pour disputer les championnats de France.

Pour nos jeunes sportifs, c'est un déchirement. Il va falloir trouver des solutions pour faire les entraînements. heureusement, d'autres clubs de Charente nous prêtent du matériel pour que nos jeunes puissent partir en stage et puissent faire les championnats de France avec du matériel qui leur a été prêté.
- Olivier Robelin, président du club de canoë-kayak d’Aubeterre-sur-Dronne

La solidarité entre clubs va permettre aux licenciés d'Aubeterre-sur-Dronne de continuer les compétitions avant que la communauté de communes qui avait financé les bâtiments investisse dans leur reconstruction.

Voir notre reportage

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers canoë-kayak sport