Un nouveau fémur de dinosaure géant déterré sur le site paléontologique d'Angeac-Charente

Maxime Lasseron, l'un des 70 fouilleurs du chantier, pose fièrement à côté du fémur de sauropode. C'est lui qui est tombé sur l'os le premier ! / © Loïc Bocat
Maxime Lasseron, l'un des 70 fouilleurs du chantier, pose fièrement à côté du fémur de sauropode. C'est lui qui est tombé sur l'os le premier ! / © Loïc Bocat

Cadeau extraordinaire et découverte scientifique majeure que ce grand os de sauropode de plus de 140 millions d'années mis au jour la semaine dernière lors de l'exploration d'un carré de fouilles. C'est la dixième campagne menée sur ce site charentais qui regorge de fossiles du début du Crétacé.

Par Marie-Ange Cristofari

A quelques centimètres près, ce fémur-là aurait pu battre le record mondial du plus grand os de dinosaure jamais découvert - et déjà détenu par Angeac-Charente - mais le Professeur angoumousin Jean-François Tournepiche, ne boude pas son plaisir pour si peu, bien au contraire !

Trouver un os aussi vieux, de plus de 2 mètres, c'est déjà rarissime, et dans cet état, ça l'est encore plus !

 
ITV Ronan Allain sur la qualité du fémur
Le paléontologue Ronan Allain est le directeur des fouilles d'Angeac-Charente - France 3 Poitou-Charentes

La semaine dernière, les 70 fouilleurs sont, comme chaque année depuis dix ans, chacun au travail dans leur carré. Maxime Lasseron, doctorant au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris, en est à sa cinquième campagne estivale sur ce site paléontologique.
Quand il tombe sur cet os, il comprend, au fur et à mesure du déblaiement, qu'il a une "envergure" particulière. L'équipe se renforce autour de lui, et ce week-end, leur travail permet de confirmer que la pièce est intacte.
 
ITV de M. Lasseron, découvreur du fémur
Maxime Lasseron est doctorant auprès du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris - France 3 Poitou-Charentes


C'est un bel anniversaire ! C'est de l'actuel et du futur, cela nous ouvre des perspectives de travail extraordinaires ! Nous devrions mettre encore 8 jours pour le dégager intégralement. poursuit Jean-François Tournepiche


Ce grand fémur de sauropode, dont le poids est estimé à plus de 500 kilos, est un beau symbole pour ponctuer cette première décennie. C'est déjà un fémur, le fameux "os record", qui avait lancé la carrière de ce lieu comme terrain d'exploration des paléontologues.

"Nous avons trente ans de travail devant nous" 

Chaque été, l'étang est asséché et les scientifiques s'installent dans l'ancienne carrière pour en explorer le fond. Dans son communiqué, le musée d'Angoulême rappelle qu'avec 7500 os de vertébrés identifiés, plus de 66000 fragments d'os, des empreintes de pas de dinosaures et une quantité indénombrable de végétaux, Angeac-Charente est un des seuls gisements connus dans le monde à avoir livré une telle diversité de fossiles.

Comme le montre cette illustration du dessinateur Mazan, le lieu était, il y a plus de 130 millions d'années, un marécage fréquenté par plus de 45 espèces vertébrées différentes : tortues, crocodiles, dinosaures-autruches, sauropodes, stégosaures...
Reconstitution du paysage d'Angeac-Charente au Crétacé inférieur / © Mazan
Reconstitution du paysage d'Angeac-Charente au Crétacé inférieur / © Mazan

Ce travail paléontologique va pouvoir se prolonger encore, s'élargir même, puisque les propriétaires des lieux, la société Audouin et Fils, viennent d'acquérir la parcelle voisine à des fins scientifiques.
Ces quelques 3000 mètres carrés étaient plantés de vigne de cognac, grande champagne. Les ceps sont désormais arrachés. "Cela représente encore des dizaines de milliers de mètres cubes à déblayer au couteau à huîtres... Nous ne sommes que de passage, plusieurs générations vont explorer ces lieux" conclut le paléontologue chevronné.
 
ITV JF Tournepiche sur la valeur du site d'Angeac-Charente
Le Professeur Jean-François Tournepiche est paléontologue, conservateur au musée d'Angoulême - France 3 Poitou-Charentes

Et si vous n'avez pas la patience d'attendre l'hiver prochain l'exposition de ce fémur au musée d'Angoulême, le chantier de fouilles (en activité jusqu'au 2 août) se visite gratuitement. Il est ouvert au public tous les jours, en collaboration avec les offices de tourisme locaux. Vous pouvez contacter celui de Cognac ou de Châteauneuf pour connaître les horaires propices et réserver votre place.
 
Un nouveau fémur de dinosaure déterré sur le site paléontologique d'Angeac-Charente
Depuis 10 ans, ce site d'une richesse paléontologique exceptionnelle est exploré chaque été. - France 3 Poitou-Charentes

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus