Cet article date de plus de 4 ans

Le préfet de Charente oppose son veto à l'arrêté anti-pesticides de Ruelle-sur-Touvre

Cette mesure censée interdire tout épandage a moins de 50 mètres des maisons, n'est pas une compétence municipale.
C'est en tout cas l'argument évoqué par le représentant de l'Etat.
Le maire a déjà fait savoir qu'il ne saisirait pas le tribunal administratif pour contester la décision du préfet.
illustration
illustration © Christian Watier/MaxPPP
La décision du préfet de Charente est tout sauf une surprise.

En décidant d'interdire la pulvérisation de produits phytosanitaires agricoles à moins de 50 mètres des habitations de sa commune, le maire de Ruelle-sur-Touvre  était certain de susciter l'ire de la FNSEA, de la Chambre d'Agriculture et de multiples groupes de pression. D'autant que la décision de Michel Triocche n'est pas passée inaperçue.

Le maire de Ruelle-sur-Touvre rapelle que les agriculteurs sont les premiers touchés par les effets nocifs des pesticides sur la santé.

Mais pour le préfet de Charente, un maire n'a pas la compétence pour prendre un arrêté dans un domaine qui relève, selon lui, du seul ministère de l'agriculture.

Son courrier devrait parvenir lundi à la mairie de Ruelle-sur-Touvre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture environnement société