VIDÉO. Charente insolite : découvrez le patrimoine du Château de la Mercerie et la créativité du Domaine de Boisbuchet

Diffusé du au Publié le
Écrit par Sylvie Ginestière (avec Christophe Roux)

La fantaisie ! C'est elle qui a peut-être poussé les deux frères Rethore en construisant l'incroyable Château de la Mercerie et sa façade unique. De nos jours, c'est cette même fantaisie qui se transmet entre générations dans un centre d'art et de design au Domaine de Boisbuchet.

L’incroyable Château de la Mercerie se situe à Magnac-Lavalette-Villars, petite commune de 500 habitants à 20 km au sud-est d’Angoulême. Ce monument est déroutant par son architecture mais surtout par son histoire.

Créé au XXe siècle par les Réthoré, deux frères aux ambitions démesurées, cette petite folie, véritable Versailles charentais, aurait bien pu finir en ruine. Mais c’était sans compter la ténacité de Didier Jobit, le maire, qui décide en 2011 de se lancer, avec l’aide des habitants, dans un chantier titanesque, utopique diront certains, sauver le château de la Mercerie.

Pari réussi, le sauvetage est bien avancé et le château se visite désormais plusieurs mois dans l'année. 

Eric Perrin enfourche son vélo pour vous conduire au domaine de Boisbuchet. Une ancienne propriété agricole devenue, grâce à un collectionneur visionnaire, Alexander Von Vegesack, un centre international de recherche en design et en architecture d'un nouveau genre. 

On peut y découvrir, entre autre, une maison en toile avec panneaux solaires intégrés, parfaitement fonctionnelle.

Plusieurs fois par an, le domaine de Boisbuchet accueille des workshops, des ateliers collaboratifs où artistes, créateurs, étudiants venus du monde entier viennent réfléchir, fabriquer, inventer, sans limite, mais avec le même but : imaginer un meilleur futur.

Le temps d’un détour en Charente, nous allons chercher à comprendre pourquoi l’utopie est pour certains un indispensable moteur du changement. 

RETROUVEZ LE TEMPS D'UN DÉTOUR EN REPLAY SUR ► FRANCE.TV

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité