• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Charente : les professionnels de la restauration collective s'intéressent au circuit court

Des professionnels de la restauration collective ont visité une exploitation de poules de Barbezieux à l'initiative de la plateforme internet Agrilocal 16 / © Jérôme Deboeuf - France 3 Poitou-Charentes - mars 2019
Des professionnels de la restauration collective ont visité une exploitation de poules de Barbezieux à l'initiative de la plateforme internet Agrilocal 16 / © Jérôme Deboeuf - France 3 Poitou-Charentes - mars 2019

Le circuit court est une priorité pour beaucoup de consommateurs, mais également pour les professionnels de la restauration collective. En Charente, ils ont été invités à visiter une exploitation de poules de Barbezieux.

Par Christina Chiron

Manger local et favoriser les circuits courts est désormais devenu une habitude pour bon nombre de consommateurs, plus soucieux de ce qu'ils trouvent dans leur assiette.

Aujourd'hui, beaucoup de professionnels de la restauration collective veulent aussi acheter local, sans intermédiaires. 

Pour les aider, le Conseil départemental de la Charente a lancé il y a un peu plus d'un an Agrilocal16, une plateforme internet qui les met en relation avec des producteurs locaux.  
 

A la découverte des poules de Barbezieux


Pour mieux réaliser les enjeux de ce mode de consommation et savoir d'où viennent les produits qu'ils achètent, les acteurs de la restauration collective ont été invités à visiter une exploitation de poules de Barbezieux. Isabelle Largarde, vice-présidente du Conseil départemental de la Charente, rappelle :
 

"C'est pas plus cher tout simplement parce qu'il n'y a pas d'intermédiaires"


Particularité de la restauration collective : des commandes en grande quantité. Les professionnels de la restauration collective doivent anticiper la production des fournisseurs, comme l'explique Jean-Luc Messiaen, responsable du service restauration à la Communauté de Communes de Barbezieux.
 

"On prépare nos menus longtemps à l'avance pour qu'on puisse donner au producteur la possibilité d'élever en fonction de nos besoins. Nous, quand on veut des poulets, c'est 170 poulets à commander pour le même jour". 


Cette exploitation de poules noires de Barbezieux prévoit une production annuelle de 4000 poules et 300 chapons en fin d'année.
La plateforme Agrilocal permettra d'en écouler une grande partie.  

Le reportage de Jérôme Deboeuf, Cécile Landais et Alexandre Liégard.
Intervenants : Isabelle Largarde, Vice-présidente du Conseil départemental 16, Jean-Luc Messiaen, Responsable du service restauration Communauté de Communes de Barbezieux et Vincent Piolé, Céréalier et éleveur de poules de Barbezieux.

Sur le même sujet

François Asselin - invité du 19/20 de France 3

Les + Lus