• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gilets Jaunes : le barrage de Cognac évacué à deux reprises ce mardi

© F3 Poitou-Charentes
© F3 Poitou-Charentes

La police a délogé tôt ce mardi matin les occupants du rond-point dit de La Trâche à l'entrée de Cognac. Mais les Gilets Jaunes sont revenus. 

Par EG

[MISE À JOUR 12h]

Après avoir été évacués à l'aube, les Gilets Jaunes sont revenus sur le rond-point de La Trâche en milieu de matinée. Informée d'un feu de palettes, la police a fait intervenir les pompiers avant d'évacuer à nouveau les lieux. 
Selon une source locale, le rond-point est, à l'heure où nous écrivons ces lignes, à nouveau libéré.
----------------------
Situé à l'entrée de Cognac (Charente), le barrage du rond-point de la Trâche a été évacué tôt ce mardi matin par les forces de l'ordre. 

La déclaration de manifestation accordée par la préfecture était expirée depuis hier soir 20 heures. 

Selon nos confrères de Charente Libre, les lieux resteront sous surveillance de la police pour éviter qu'il soit réinvesti. Des contraventions seront dressées à ceux qui tenteraient d'occuper à nouveau le rond-point ou la voie publique. 

Depuis le début du mouvement, ce rond point est l'un des principaux points de blocage des Gilets Jaunes dans le département de la Charente. 

À Angoulême, notre journaliste présent sur place nous signalait en début de matinée la présence de Gilets Jaunes au rond-point de Girac mais sans gêne à la circulation. 
Des gilets jaunes toujours présents au rond-point de Girac, à Angoulême, ce mardi 27 novembre. / © Bruno Pillet, France 3 Poitou-Charentes
Des gilets jaunes toujours présents au rond-point de Girac, à Angoulême, ce mardi 27 novembre. / © Bruno Pillet, France 3 Poitou-Charentes

A lire aussi

Le premier cognac périgourdin à Saint-Aulaye

Les + Lus