• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le 1er RIMA et la ville d'Angoulême en deuil après le décés du caporal Van Dooren au Mali

Ce lundi matin, les militaires présents au Mali rendant un dernier hommage à leur camarade tué samedi dernier / © AFP/ Kenzo Tribouillard
Ce lundi matin, les militaires présents au Mali rendant un dernier hommage à leur camarade tué samedi dernier / © AFP/ Kenzo Tribouillard

Le caporal Alexandre Van Dooren, âgé de 24 ans, a été tué samedi lors d'une intervention au Mali. Un dernier hommage lui a été rendu ce matin au Mali par les militaires présents sur place avant le rapatriement de son corps en France.

Par Christine Hinckel

Ce lundi matin,Kenzo Tribouillard, photographe de l'AFP, était  à Tessalit. Il a photographié l'hommage rendu par ses camarades militaires au cercueil du caporal Alexandre van Dooren, tué au combat samedi dans les Ifoghas.
Une page Facebook dédiée à la mémoire du caporal Alexandre Van Dooren a été créée. On y apprend que le corps du soldat du 1er RIMA d'Angoulême devrait être rapatrié en milieu de semaine.
Ce lundi le service de presse de l'armée (SIRPA) indique pour l'instant ni le lieu ni la date de la cérémonie oficielle d'hommage national ne sont définitivement fixés. Pour la date, cet hommage pourraitavoir lieu soit jeudi 21 mars 2013 soit vendredi 22. Pour le lieu, il purrait se dérouler soit aux Invalides à Paris, soit à Angoulême selon les personnalités présentes.

"Il partait avec beaucoup de détermination et d'envie"

Le caporal Alexandre Van Dooren a été tué samedi alors qu'il effectuait une mission de "destruction des caches terrorristes" dans le massif des Ifoghas au sud de Tessalit près de la frontière algérienne, précise les responsables de l'armée. Le jeune caporal était aux commandes de son  char AMX 10 R en tête du convoi quand celui-ci a sauté sur un engin explosif.
Trois autres de ses camarades du 1er Régiment d'Infanterie de Marine (RIMA) d'Angoulême ont été blessés dans l'attaque dont deux sérieusement. Ils sont rapatriés vers un hôpital militaire de la région parisienne, l'hôpital Percy.
Le caporal Van Dooren a été tué sur le coup sous les yeux de ses camarades. Il effectuait sa troisième mission avec ce régiment qu'il avait rejoint en 2010 après être intervenu à Djibouti et aux Antilles. "Il partait avec beaucoup de détermination et d'envie pour cette mission" a indiqué le Lieutenant-colonel Martini, commandant en second du 1er RIMA. 
Alexandre Van Dooren,marié et père d'une petite fille de 2 ans, est le cinquième soldat français de l'opération Serval tué au combat. 370 des 700 hommes du 1er RIMA sont engagés actuellement au Mali.
Un autre régiment basé à Angoulême est aussi déployé actuellement au MALI. Une centaine d'hommes du 515ème Régiment du Train de la Braconne est partie depuis janvier dernier.
A Angoulême, toute la ville s'associe au deuil des soldats du 1er Rima. Le maire de la ville  et les élus ont rendu hommage au caporal Van Dooren et sur le bâtiment de la mairie, le drapeau français a été mis en berne. La population angoumoisine exprime sa tristesse.


Nous revenons dans la vidéo sur les circonstances du décès du jeune caporal Van Dooren et sur l'émotion soulevée au quartier FAyolle à Angoulême. Interventions du Colonel Burkhard, porte-parole de l'état-major des armées et le lieutenant-colonel Martini, chef de corps en second du 1er RIMA.
circonstances de la mort du caporal VAN DOOREN

A lire aussi

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass festival

Les + Lus