REPLAY. Elections départementales : ce qu'il faut retenir du débat en Charente

Avant le premier tour des élections départementales, France 3 Poitou-Charentes a organisé un premier débat en présence des trois candidats : Jérôme Sourisseau (liste majorité départementale), Philippe Bouty (liste opposition départementale) et René Pilato (liste La France Insoumise). 

 

Autour de Jérôme Vilain, (France 3 Poitou-Charentes), les trois candidats charentais se sont exprimés sur différentes thématiques gérées par le département.

Lutter contre la désertification médicale

Pour Jérôme Sourisseau, candidat UDI/majorité départementale et président sortant du Conseil départemental, il faut poursuivre le salariat des médecins par le département et créer des maisons de santé. Philippe Bouty, candidat socialiste, préfère privilégier le tutorat et la transmission entre les médecins qui partent et les jeunes qui arrivent. René Pilato, La France Insoumise, propose, lui, des aides au logement pendant les études contre l'engagement pendant quelques années de s'installer dans une ville médicalement désertée.

L'aide à domicile

Trois visions différentes pour seconder les EHPAD en développant l'aide à domicile. Jérôme Sourisseau rappelle le lancement d'une école départementale unique pour former les professionnels avec une augmentation de 20% des salaires. Un salaire plus attractif, c'est aussi le crédo de Philippe Bouty sur le sujet pour encourager les vocations. Quant à René Pilato, il propose un accompagnement transgénérationnel avec des étudiants bénévoles aux côtés des anciens.

Les éoliennes

Les éoliennes font partie des sujets qui agacent en ce moment. Pour René Pilato, il faut arrêter d’en installer mais le coût des démontages est selon lui très important. Ce candidat prône les petites stations à l'hydrogène. Le président actuel du département se bat contre toute nouvelle installation et une meilleure répartition sur l’ensemble de la Région. Enfin Philippe Bouty envisage l’éolien comme l’un des moyens pour mener à bien la mutation énergétique.

L’ensemble de ce débat est à retrouver en replay ci-dessous

Utilisation des images de France Télévisions

Les images produites et filmées par France 3 sont la propriété de France Télévisions et sont protégées par des droits de propriété intellectuelle. Elles ne sont donc pas libres de droit.
Vous pouvez partager la vidéo Youtube sous réserve de respecter les conditions suivantes :

  • En utilisant la fonction « Partager » mise à disposition par Youtube
  • En intégrant la vidéo sur une page web via le code html
  • En postant le lien de la vidéo Youtube sur un réseau social (Facebook, Twitter, Instagram…)

La vidéo doit être partagée dans son intégralité.

L’exception de courte citation prévue par le Code de la propriété intellectuelle, qui permet dans certaines conditions d’utiliser des courts extraits de vidéos, ne peut, en effet, trouver application dans le cadre de votre utilisation.
Pour lever toute doute sur la possibilité de partager la vidéo Youtube de notre émission, nous vous précisons qu’il est interdit d’enregistrer la vidéo, même sous forme d’extraits, pour ensuite :

  • La mettre sur le player de vos sites web
  • La poster en vidéo native sur vos réseaux sociaux

En cas de non-respect de l’ensemble de ces conditions, France Télévisions se réserve le droit de prendre toutes mesures nécessaires au respect de ses droits.