Corrèze et Creuse : une rentrée masquée pour les écoliers

Publié le
Écrit par Angélique Martinez
© soumen82hazra via pixabay

Ce retour de vacances de la Toussaint a peut-être un goût amer pour les élèves des écoles primaires de la Creuse et de la Corrèze. Tous sont dans l'obligation de remettre le masque en classe, alors qu'ils ne le portaient plus depuis le 4 octobre.

C'est la mauvaise nouvelle pour les jeunes enfants des écoles primaires de la Corrèze et de la Creuse, le port du masque redevient obligatoire au sein des établissements dès ce lundi matin. En effet, les taux d'incidence de ces départements sont en hausse depuis plusieurs jours, au-delà du seuil de 50 cas pour 100 000 habitants pendant au moins 5 jours.

Taux d'incidence pour 100 000 habitants :

-Creuse : 119.5

-Corrèze : 96.9

 

En France, en ce début novembre, 39 départements sont concernés par le retour du masque dans les écoles. Un geste barrière anti-covid qui fait ses preuves selon les instances médicales.

Ca m'embête un peu quand même mais bon il vaut mieux. Mais bon c'est pénible.

Une enfant d'une école primaire de Brive interrogée ce matin

 

Le retour du port du masque pour les enfants à l'école est un choix plutôt bien compris par les parents. "Il y a deux semaines à la sortie des classes, ma fille était cas contact car l'un des enfants de sa classe avait attrapé le Covid. Donc on se dit que c'est une sécurité supplémentaire, pourquoi pas même si ce n'est pas hyper confortable" raconte une maman briviste ce matin à l'entrée de l'école. 

En Limousin, la Haute-Vienne fait figure d'exception mais cela ne devrait pas durer. Les enfants des écoles primaires ne portent plus le masque depuis le 18 octobre mais le taux d'incidence du département est aussi en hausse. Il est actuellement de 64.5 pour 100 000 habitants. Les enfants vont donc devoir se préparer à remettre le masque en classe très prochainement. 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.