Un club de danse de Corrèze s'inspire de Soprano pour rendre hommage aux soignants

Une vingtaine de danseurs amateurs du club de Cosnac répète une chorégraphie sur la chanson de Soprano "A nos héros du quotidien". Ils souhaitent la proposer dans des Ehpad et hôpitaux corréziens pour rendre hommage au personnel soignant mobilisé pendant la crise du Coronavirus.

On n'se connait pas mais je voulais vous dire merci
Si vous saviez combien vous avez changé ma vie
Sans vraiment l'savoir, vous avez fait de la magie 

[...]

Oui c'est vous qui m'avez réanimé
Eh, grâce à vous ma flamme s'est allumée, eh


Ces paroles ont été écrites bien avant la crise du Coronavirus, et pourtant elles résonnent aujourd'hui d'une autre façon.
A travers cette chanson sortie en octobre 2019, Soprano voulait rendre hommage à tous ses héros du quotidien, ceux qui sont toujours prêts à le soutenir, et notamment ses fans.
Plus largement, il fait référence à tous ceux qui oeuvrent tous les jours, sans le savoir, à rendre la vie des autres meilleure.

Mais à lire les paroles aujourd'hui, on aurait l'impression que la chanson a été écrite spécifiquement pour rendre hommage aux soignants, particulièrement mobilisés et exposés pendant l'épidémie, et qui ont sauvé la vie de milliers de personnes.

C'est en tous cas ce que s'est dit Jeanine Sargnac, l'une des responsables du club de danse de Cosnac, près de Brive en Corrèze.

Les paroles de cette chanson m'ont touchée. J'ai regardé s'il existait une chorégraphie, ce n'est pas le cas, alors j'en ai créé une.


Son projet : proposer à quelques Ehpad corréziens, ainsi qu'à l'hopital et aux cliniques de Brive, de venir se produire en extérieur, pour rendre hommage au personnel soignant et apporter une animation aux résidents.
Une première représentation est déjà planifiée le samedi 13 juin à l'Ehpad de Cosnac.
 


Répétitions en extérieur


Les répétitions ont tout juste commencé, la semaine dernière.
Le club de danse a obtenu l'autorisation exceptionnelle de la mairie de répéter en extérieur, sur un plateau sportif à l'arrière du club de danse. Car celui-ci, comme tous les locaux utilisés par les associations de la commune, sont fermés jusqu'en septembre par arrêté municipal.
Mais la mairie a adhéré au projet, et a donc proposé cette solution.
 

Masqués, et à plus d'un mètre de distance les uns des autres, les danseurs ont donc commencé à répéter cette chorégraphie. Pour l'instant, le travail n'est pas encore très abouti.
Pour ces amateurs de danses de salon ou de tango argentin, c'est aussi une occasion de se retrouver après plus de deux mois sans cours.

Je suis très motivée par le projet. J'adore Soprano, même s'il n'est pas de mon époque ! Je trouve qu'il a beaucoup d'humanité en lui. La chorégraphie est très entraînante et très évocatrice, on fait plein de gestes pour saluer les soignants. C'est bien de proposer ça maintenant car j'ai peur que ça retombe, qu'on les oublie. [Christine Delprat, une danseuse et ancien agent hospitalier]



Pour les représentations, les danseurs seront répartis en deux groupes de 10, consignes sanitaires obligent. Une belle initiative, en tous cas, pour continuer à remercier ceux qui se sont mobilisés pendant la crise du Coronavirus.



 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité