Le Gouvernement envisage de permettre aux particuliers habitant dans les zones rurales, là où un véhicule est l'unique moyen de se déplacer, de devenir taxis. Les taxis professionnels sont d'ores et déjà vent debout contre cette mesure dont le Parlement débattra à la rentrée. 

C'est un projet sur lequel on sait peu de choses : en zones rurales, où, faute de transports en commun, un véhicule est indispensable pour pouvoir se déplacer, les particuliers pourraient être autorisés à devenir taxis et donc, proposer du transport de personnes contre une rémunération.

Le Gouvernement étudie la mesure qui sera présentée aux parlementaires dès la rentrée de septembre. 

La profession de chauffeur de taxi est règlementée, encadrée. 
Dans quelles conditions des particuliers pourraient-ils l'exercer?... Rien n'est, semble-t-il, encore défini...

Mais la simple annonce de la mesure provoque la colère des chauffeurs de taxis professionnels. 
Ils parlent de concurence déloyale.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité