Cet article date de plus de 4 ans

Les mines de charbon corréziennes ... un patrimoine méconnu

Les mines de charbon de Cublac, un filon largement exploité au 19ème siècle, les corons de la Corrèze à l'ouest de Brive. Un passé oublié que la commune a choisi de valoriser à travers deux sentiers de randonnée et une exposition. 
© France 3 Limousin
Le village de Cublac se niche aux pieds des premiers contreforts du Massif Central, sur la rive droite de la Vézère à la limite entre Limousin et Périgord sur le département de la Corrèze.

Dès la fin du 18ème , on commença à exploiter le charbon qui affleurait à flanc de coteau.
Le 19ème vit l’essor des mines avec le creusement de plusieurs puits et de galeries. Ces puits dont la profondeur pouvait aller jusqu’à près de 200 m (et même 256 m pour le plus profond) ne donnèrent pas toujours les résultats escomptés, tel le puits Espérance qui à 137 m fut envahi par l’eau sans qu’on ait trouvé un nouveau filon.

Les filons n’étaient pas de grande qualité, souvent profonds et d’une épaisseur de seulement 40 à 50 cm, ce qui rendait l’exploitation difficile.
Le charbon extrait était utilisé par la verrerie du Lardin à seulement quelques kilomètres de là. 

A la fin du 19ème, les mines dont la rentabilité était plus que précaire, changèrent souvent de propriétaires jusqu’en 1914, date à laquelle elles cessèrent toute activité.

durée de la vidéo: 02 min 38
Les mines de charbon de Cublac en Corrèze

Liste des intervenants :
Bernadette Blondel
Adjointe au maire de Cublac

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture