Vaccins : piqûre de rappel

L’hôpital de Brive participe à la campagne internationale de promotion de la vaccination. Evidente il y quelques années, la vaccination en France est aujourd’hui en baisse, par défiance, ou tout simplement par négligence.
En France, 11 vaccins sont obligatoires pour les nourrissons.
En France, 11 vaccins sont obligatoires pour les nourrissons. © France 3 Limousin / M. Nadal
L’hôpital de Brive participe, en cette dernière semaine d’avril 2018, à la campagne internationale de promotion de la vaccination. ©France 3 Limousin

La France, pays de Pasteur, l’inventeur de la vaccination,  fait partie des mauvais élèves européens en la matière. Par défiance, ou par négligence, les rappels de vaccins ne sont pas effectués et la couverture vaccinale générale de la population est en baisse.

115 cas de rougeole en Nouvelle-Aquitaine


Des maladies autrefois disparues refont leur apparition. En Nouvelle-Aquitaine, depuis novembre 2017, 115 cas de rougeole ont été recensés.

L’hôpital de Brive participe, en cette dernière semaine d’avril 2018, à la campagne internationale de promotion de la vaccination. Une action lancée par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) depuis 2005 et qui s’étend sur 200 pays.

En Corrèze, face à la baisse de la couverture vaccinale, on tente de sensibiliser la population dans les maisons de solidarité départementales. La PMI, protection maternelle et infantile, vaccine ainsi gratuitement près de 3 000 enfants chaque année. En 2018, la loi a en effet rendu obligatoires 11 vaccins pour les nourrissons.

Mais la vaccination ne concerne pas seulement les enfants, les rappels de vaccins se font à tout âge, et tout au long de la vie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société polémique