• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Corrèze : contre l’élagage des arbres, la mobilisation continue

Ici, des arbres élagués d'un côté seulement, pour éviter que les branches ne dépassent sur la route / © F3 Limousin
Ici, des arbres élagués d'un côté seulement, pour éviter que les branches ne dépassent sur la route / © F3 Limousin

A Tulle samedi 6 octobre, et à Meymac dimanche 7 octobre, une vingtaine d’associations ont mené des actions de sensibilisation, contre la campagne d’élagage des arbres situés au bord des routes, voulue par le conseil départemental.
 

Par RD avec PG

"Massacre" : le mot est martelé depuis des mois par les militants. Ils désignent ainsi la campagne d’élagage des arbres au bord des routes menée par le département de la Corrèze, qui a conduit à l’abattage de plusieurs milliers d’arbres.
 


Une vingtaine d’associations s’opposent à cette campagne et à ses méthodes parfois surprenantes, comme sur la route touristique entre Tulle et Argentat. Ici, les frênes ont été élagués d’un seul côté, de la base jusqu’au sommet :

"Tous les kilomètres sont élagués de cette sorte, on va avoir un mur vert de chaque côté, et on aura perdu énormément de choses pour un bénéfice technique par rapport à la route qui est quand même relativement minime, dans la mesure où il est évident que quand ces arbres avaient toutes leurs branches, aucune ne dépassait sur la route."

Ingénieur paysagiste, Louis Dubreuil a fondé un collectif pour le respect raisonné des arbres corréziens, le CRRAC.

Le Conseil départemental évoque pour justifier sa campagne des questions de sécurité routière, ainsi que d’entretien des chaussées. Ce à quoi le CRRAC répond en demandant une gestion au cas par cas.
 
Corrèze : un week-end de mobilisation contre l’élagage des arbres
Avec : Louis Dubreuil, fondateur du CRRAC (Collectif pour le respect raisonné des arbres de bords de routes corréziens) ; Fred Boutet, membre du CRRAC - France 3 Limousin - Reportage : Pierre Gauthier, Laurent de Rusquec et Bastien Boulesteix

Une pétition en ligne pour demander au Conseil départemental de suspendre sa campagne d’élagage a recueilli près de 30.000 signatures.
 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pays basque : l’association Bizi fête ses dix ans

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer