Corrèze : dernier vol test du drone dirigeable en charge de surveiller les lignes électriques

Soixante-neuvième et dernier vol d'essai avant l'industrialisation du drone dirigeable du RTE entre Soursac (Corrèze) et Mauriac (Cantal) ce mercredi 28 juillet 2021. Ce drone géant est chargé de surveiller les lignes électriques de hautes et très hautes tensions en France.
Derniers survols tests pour ce "diridrone" du RTE, premier drone dirigeable capable de réaliser des surveillances de lignes électriques, mercredi 28 juillet 2021.
Derniers survols tests pour ce "diridrone" du RTE, premier drone dirigeable capable de réaliser des surveillances de lignes électriques, mercredi 28 juillet 2021. © Tania Gomes - France Télévisions

Vous l’avez peut-être aperçu ce matin, si vous aviez la tête dans les nuages… Et si ce n’est pas le cas vous avez toute la journée, ce mercredi 28 juillet 2021, pour l’apercevoir près de Soursac (Corrèze) et Mauriac (Cantal) : le drone dirigeable du Réseau de transport d’électricité (RTE), baptisé "diridrone". Il effectue ses derniers survols test au-dessus des lignes électriques, avant son industrialisation.

Entre les communes de Mauriac (Cantal) et Soursac (Corrèze), le drone effectue des survols toute la journée, mercredi 28 juillet 2021.
Entre les communes de Mauriac (Cantal) et Soursac (Corrèze), le drone effectue des survols toute la journée, mercredi 28 juillet 2021. © Tania Gomes - France Télévisions

En conditions réelles les équipes du RTE vont tester l’appareil, pour la soixante-neuvième fois.

Les équipes du RTE expérimentent pour la dernière fois le diridrone, mercredi 28 juillet 2021.
Les équipes du RTE expérimentent pour la dernière fois le diridrone, mercredi 28 juillet 2021. © Tania Gomes - France Télévisions

Avec ses 15 mètres de long, ses 4 mètres 50 de diamètre, ses 150 kilos et ses 10 kilos de capteurs embarqués (caméras et lasers), ce drone est un immense objet, parfait pour sa lourde responsabilité : "C’est un outil qui nous permet en complément des hélicoptères, de surveiller avec précisions nos lignes électriques, leur état et leur évolution", Benoît Calmet, direction recherche et développement du RTE. Le "diridrone", en charge de surveiller les lignes électriques Française est une première mondiale.

C’est un gain de temps et de précisions pour nous permettre d’intervenir au bon endroit et au bon moment et garantir la fourniture d’électricité à tous les Français

Benoît Calmet, direction recherche et développement de RTE

Pensé depuis 2017

Confectionné avec CNIM Air Space – qui produit des aérostats (ballons captifs, dirigeables drones, ballons stratosphériques, enveloppes équipées) – depuis 2017, ce drone, en pilotage automatique permet une détection fines des défauts sur les lignes électrique.

Alors, si vous voyez un énorme ballon blanc dans le ciel ce mercredi, vous ne rêvez pas mais assistez aux derniers essais d'un appareil unique au monde.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
innovation économie