Corrèze : le barrage du Saillant, plus qu'un site industriel

Publié le
Écrit par Lauryane Arzel avec Jean Perrier

Le département de la Corrèze a construit son autonomie électrique grâce à un dense réseau de barrages. Le barrage du Saillant, à Voutezac, est ouvert à la visite. C'est à la fois un site industriel et un morceau d'histoire locale.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

À Voutezac (Corrèze), un groupe de visiteurs se presse vers l'entrée du barrage du Saillant. Ce site industriel est le dernier barrage sur le cours de la Vézère.

Un morceau d'histoire locale

Le circuit de visite est bien précis : il faut partir de la centrale, suivre le cours d'eau et monter jusqu'à 44 mètres en hauteur pour rejoindre le barrage. En cette période de sécheresse, il est à l'arrêt. Il ne peut fonctionner que lorsque, non seulement la quantité, mais aussi la puissance du cours d'eau sont suffisantes. 

Quelques noms illustrent l'état du paysage avant la construction du barrage dans les années 1920. Agathe Chatellier, médiatrice culturelle Pays d'Art et d'Histoire Vézère Ardoises, mentionne par exemple le rocher du Saut du saumon. "On pouvait voir des saumons jusqu'ici, avant que le barrage ne soit construit", fait-elle remarquer. 

"Ce barrage est un site de moindre amplitude par rapport à d'autres de la région", précise-t-elle. "Autour de lui, on peut trouver des traces de l'activité humaine, avant, pendant et après la construction du barrage."

La Vézère à l'étiage

Les points abordés sont nombreux : la géologie, la topographie, les raison de l'implantation du site à cet endroit précis, et l'histoire des différents acteurs. "On n’imagine pas toute la technologie qu’il y a autour", s'étonne par exemple ce visiteur.

Mais les visiteurs sont également sensibles aux enjeux environnementaux, alors que le niveau des cours d'eau est au plus bas. Depuis l'ouverture du site à la visite en 2014, les visiteurs peuvent donc être encore davantage sensibilisés aux enjeux environnementaux. En effet, d'après le ministère de la transition écologique, l’hydroélectricité est la deuxième source de production électrique derrière le nucléaire et la première source d’électricité renouvelable en France.

En Limousin, la production hydroélectrique est assurée par plus d'une vingtaine de barrages, surtout situés dans le département de la Corrèze. L'assèchement des cours d'eau est donc un élément-clé pour le futur de la production électrique. "La problématique de l'eau nous a poussés vers ce circuit", explique cette visiteuse. Un point de vue partagé par cet autre visiteur : "Ça illustre le réchauffement climatique à tous points de vue. Sans eau, le barrage ne fonctionne pas."

Il est encore possible de découvrir le barrage du Saillant vendredi 19 août 2022, lors de la dernière visite de l'été.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité