Feux de forêts : un hélicoptère bombardier d'eau testé en Corrèze avant son déploiement en Nouvelle-Aquitaine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Abalo

Les 9 et 10 mars 2021, un hélicoptère bombardier d'eau, de type Super Puma, a été testé sur le lac du Causse en Corrèze. Si les essais s'avèrent concluants, l'appareil pourrait être stationné en Nouvelle-Aquitaine pour lutter contre les incendies de forêts pendant la saison estivale.

L'appareil s'approche et aspire 4 000 litres d'eau au lac de Causse. Les 9 et 10 mars 2021, un Super Puma bombardier d'eau a été testé en Corrèze. Cet hélicoptère sera utilisé, pour la première fois en Nouvelle-Aquitaine, durant la période estivale, pour lutter contre les feux de forêts. 

Ce Super Puma a la particularité d'avoir une capacité plus importante que les appareils utilisés d'habitude. Il offre une rapidité d'intervention et à la différence des avions canadair, il peut s'approcher au plus près des zones en feu. 

Grâce à la multitude de points d'eau,  les manœuvres d'écopage sont facilitées et les délais d'intervention raccourcis. Ce bombardier d'eau permet des frappes chirurgicaes, dans des accès très difficiles. Ce type d'appareil est déjà déployé dans le sud-est de la France. 

"En fonction des prévisions météo et du risque incendie, l'appareil pourra être positionné sur une zone géographique du jour au lendemain", précise François Rethoret, commandant au SDIS 19. (Service départemental d'incendie et de secours de la Corrèze). 

Une efficacité qui a un coût. Il faut compter 11 000 euros pour une heure de vol... 

En Nouvelle-Aquitaine, selon la BDIFF (Base de Données sur les Incendies de Forêts en France) 563 feux de forêts se sont déclarés en 2019, près de 3 000 sur tout le territoire français. En 10 ans, plus de 1 000 km2 de forêts ont été détruits en France par les incendies, dont 1 000 en Nouvelle-Aquitaine.