L'accordéon Maugein, roi de classes de musique en Corrèze

Publié le Mis à jour le

Les élèves de 5e du collège Voltaire d'Ussel bénéficient tous les mercredis matin de deux heures de musique plus poussées assurées par l'école Théadamuse. Pour ces cours, ils viennent d'obtenir des instruments neufs des accordéons fournis par l'entreprise Maugein.

Rutilants comme des voitures sortant de l'usine, les accordéons Maugein diatoniques et chromatiques trônent au milieu de la salle. A la fois émerveillés et curieux, les élèves s'en emparent avec avidité. Ils les accompagneront pour les trois années à venir jusqu'à la 3e. Pour la plupart, c'est la première fois qu'ils en ont entre les mains. 

Penchée sur un élève, Laetitia Chapelle, professeure d'accordéon et directrice de l'école Théadamuse explique. 

"L'accordéon chromatique, que l'on ouvre ou que l'on ferme le soufflet, le son reste le même. Une touche, un son. L'idée c'est d'apprendre au fur et à mesure à jouer et de découvrir les notions musicales quand on aura besoin".  Les élèves sont sous le charme.

"Le soufflet, c'est comme si on l'entendait, c'est comme si ça avait un rapport avec la nature", souffle une jeune accordéoniste en herbe.

La classe orchestre repose sur un partenariat tripartite. Le collège Voltaire fournit les locaux et les élèves, l'école Théadamuse, les professeurs et Maugein, des instruments tout juste sortis de la manufacture de Tulle.  

"C'est une superbe idée. C'est un des premiers orchestres à l'école avec de l'accordéon majoritaire, diatonique et chromatique. On ne pouvait qu'être présents. On est en Corrèze, nous sommes à Tulle, c'était évident" explique Richard Brandao, président de la manufacture Maugein. 

20 élèves font partie de la classe orchestre. Ils pourront bientôt rentrer chez eux avec les instruments  pour s’entraîner. Quatre professeurs de l'école Théadamuse viendront encadrer ces heures de cours. 

"On espère que ces jeunes qui auront travaillé ensemble pendant trois ans se retrouveront pour animer la ville autour de la musique. Ils pourront par exemple rejoindre l'harmonie ou créer des groupes" espère André Alanore, président de l'école Théadamuse. 

Une manière pour l'école d'entretenir et de pérenniser la pratique de l'accordéon, plutôt dynamique dans le département avec les Nuits de Nacre et la future cité de l’accordéon et des patrimoines de Tulle.    

L'école est présente dans 8 villes du département : Ussel, Bort-les-Orgues, Bugeat, Egletons, Meymac, Neuvic, Sornac et Argentat. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité