VIDÉO. Montgolfière : "la magie, c'est le sourire des passagers" : rencontre avec Maël, pilote à 18 ans

durée de la vidéo : 00h01mn54s
Le corrézien Gaël Gourinel, passionné par les montgolfières, se prépare pour le championnat de France ©Emilie Tran-N'Guyen, Laurent Du Rusquec, Philippe Ruisseaux

Maël Gourinel, tout juste 18 ans est le deuxième plus jeune pilote de montgolfière en France. Initié par son père, le jeune Corrézien s'apprête à disputer le championnat de France. En attendant, il partage sa passion avec des passagers, il a bien voulu faire prendre de la hauteur à notre équipe.

En août, Maël Gourinel disputera le championnat de France de montgolfières à Marmande (Lot-et-Garonne). Le jeune homme a obtenu son brevet de pilote il y a deux ans, ce qui fait de lui le deuxième plus jeune pilote de France.

Aujourd'hui, il s'apprête à survoler Hautefort en Dordogne, son château et ses paysages époustouflants.

Repérage et préparatifs

Mais avant de prendre de la hauteur, le jeune homme opère un repérage minutieux. Pour cela, pas d'outils compliqués, juste deux ballons de baudruche : "On lâche deux petits ballons qui vont nous permettre de savoir ce que nous allons faire avec notre gros ballon. C'est-à-dire que là, je vois que les ballons sont partis plein ouest, donc notre ballon, quand on va décoller, il va partir plein ouest lui aussi."

Ensuite, il faut arrimer la nacelle, déplier la toile du ballon, le gonfler puis chauffer l'air. "Vous pouvez embarquer Mesdames et Messieurs..."

"Une aventure différente à chaque fois"

Le grand plaisir de Maël : partager sa passion avec des passagers. Et chaque voyage est différent, impossible de s'en lasser : "Tous les jours, on a des vents différents, tous les jours, on a des passagers différents, tous les jours, on a des blagues différentes à bord, qui font que le vol en montgolfière est une vraie aventure, différente à chaque fois. Pour, à la fin, avoir toujours ce petit sourire, et ça c'est juste magique."

Après 45 minutes de vol, le jeune homme commence à chercher un endroit pour se poser. Au sol Frédéric, son père. C'est lui qui lui a appris le pilotage et qui l'entraîne en vue du championnat. Frédéric est un papa très fier : "La fierté, c'est de le voir réussir des choses qui sont compliquées. Quand il est dans les consignes, dans la sécurité, qu'il ne prend pas de risque. Il y a encore des choses à améliorer, à peaufiner, et ça il va le découvrir. Déjà l'an dernier, je lui ai fait faire le championnat de France en tant qu'équipier, pour qu'il voie un peu ce que c'est. Et là, cette année, il va le faire en tant que pilote."

Du 13 au 18 août 2023 Maël et Frédéric Gourinel seront à Maramande, et quel que soit le résultat de la compétition, le jeune homme souhaite ensuite parcourir le monde pour partager sa passion avec le plus grand nombre.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité