• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Meutre de Cublac : le fils a reconnu avoir poignardé son père

La maison où s’est joué le drame. Le seuil et la porte scellée sont encore maculés de sang / © Julie Radenac
La maison où s’est joué le drame. Le seuil et la porte scellée sont encore maculés de sang / © Julie Radenac

Placé en garde à vue, le fils de la victime a reconnu être l'auteur des coups de couteaux porté à la victime. Mais dans cette affaire il reste encore de nombreuses zones d'ombre et sa garde à vue a été prolongée. 

Par France Lemaire

Les scellés sur la porte de la maison et les traces de sang sur le seuil témoignent du drame qui s'est noué dans cette habitation la veille. L'auteur des coups de couteau a été identifié. Lors de sa garde à vue, le fils de la victime a reconnu avoir poignardé son père.

Les enquêteurs ont prolongé sa garde à vue, car de nombreuses questions restent encore sans réponse, il n'a pas expliqué pourquoi il en était arrivé à ce geste ultime, ni s'il l'avait prémédité.

Demain matin, le jeune homme de 21 ans doit subir une expertise psychiatrique. Il devrait ensuite être présenté à un juge d'instruction au pôle criminel de Limoges.
 
Meurtre à Cublac en Corrèze
En garde à vue, le fils de la victime a reconnu être l'auteur des coups de couteaux portés à son père, dont un à la gorge, comme l'a révélée l'autopsie. Le geste du jeune homme de 21 ans a-t-il été prémédité ou non... les enquêteurs ont encore de nombreuses zones d'ombre à éclaircir.  - Julie Radenac, Caroline Huet et Chantal DDSC

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les cabanes en pierre d'Emilien Lafon

Les + Lus