Cet article date de plus de 6 ans

Début de la visite de François Hollande à Tulle : le chef de l'Etat détendu pour "montrer que la vie continue"

A l'issue de la remise de distinctions ce matin à la préfecture de Tulle, François Hollande, s'est rendu, cette fois, au grand marché du centre-ville. Le président de la République a déclaré qu' il fallait montrer que "la vie continue et qu'il convient de reprendre des activités". 
Suivi d'une cohorte de journalistes à sa sortie de la préfecture, François Hollande a de nouveau fait une entorse au programme de sa visite. Il s'est rendu en fin de matinée, au marché qui se tient le samedi en centre-ville. Il semblait détendu dans les allées du marché, comme lors de ses précédentes visites " Pour montrer que la vie continue et qu'il convient de reprendre des activités" avant d'ajouter : " Rien ne doit changer, car ce serait ce qu'un certain nombre de terroristes voudrait, notamment ceux qui ont commandité ces crimes" faisant référence aux attentats parisiens de Charlie Hebdo et de la Porte de Vincennes survenus entre le 7 et le 11 janvier 2015. Ecoutez l'intégralité de cette déclaration dans notre reportage :

Reportage : 

durée de la vidéo: 01 min 37
Hollande au marché

Le président de la République devait ensuite aller déjeuner avec les principaux élus PS du département, dont Sophie Dessus. Cette après-midi, plus de 1200 personnes sont attendues salle de l'Auzelou pour la cérémonie des voeux "aux territoires". Tous les élus du Conseil général de Corrèze mais aussi des responsables associatifs et des chefs d'entreprise. Un déplacement sous haute surveillance alors que la publication d'une nouvelle caricature de Mahomet par Charlie Hebdo provoque ces derniers jours une vague de manifestations à travers le monde, notamment au Niger. Ce samedi, la capitale Niamey, connaît une nouvelle flambée de violence.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois hollande politique