Tulle : le directeur "Des Lendemains Qui Chantent" quitte ses fonctions en raison de son désaccord sur le pass sanitaire

Après dix années passées à la tête de cette structure, Damien Morisot vient de signer sa rupture conventionnelle. En cause : son désaccord au sujet de l'application du pass sanitaire. Un désaccord qui l'avait déjà conduit à démissionner de ses fonctions de président du club de handball de Tulle.

Tout est parti d'un discours farouchement anti-pass, tenu publiquement par Damien Morisot en juillet dernier. Une position tranchée qui lui coûte aujourd'hui son fauteuil de directeur de la salle "Des Lendemains Qui Chantent", à Tulle : "ici, c’est un lieu de culture pour tous et un lieu de construction d’une pensée critique. Il n’y avait pas d’autre solution pour s’en sortir que de mettre un terme à notre collaboration", explique Damien Morisot.

Pression mise par la DRAC ?

Après dix années passées à la tête "Des Lendemains Qui Chantent", Damien Morisot vient d'acter son départ à l'amiable en signant sa rupture conventionnelle. Un départ accéléré selon lui par la pression mise par la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) : 

La DRAC a rapidement été informée des positionnements politiques que j’ai pu prendre. Elle a mis une pression sur la présidente de l’association qui n’avait pas d’autre choix que de rentrer en opposition frontale avec le projet que je portais pour sauver les financements publics.

Damien Morisot, directeur "Des Lendemains Qui Chantent"

Avant d'ajouter, "ce n’est pas simple à vivre parce qu’humainement c’est dur, même si je suis soulagé de tourner des pages et de rester dans un rapport sain avec mes convictions. Je vais aller vers d’autres projets plus en accord avec moi-même".

Fragilisé par la crise sanitaire, le monde associatif serait, selon Damien Morisot, en train de sombrer, "le vivre ensemble est déjà mis à mal depuis quelques années et cela rajoute une couche. Il y a une culture de la peur dans cette société qui est insidieuse qui ne rend pas les gens libres".

En août dernier, Damien Morisot, alors président du club de handball de Tulle, avait déjà démissionné de ses fonctions en raison de son désaccord face à la mise en place du Pass sanitaire. Il déclarait, "la question du Pass sanitaire créée de la discrimination entre les personnes. Je ne peux pas cautionner cela et refuser des enfants à l'entrée sous pretexte qu'ils ne seraient pas vaccinés, ce n'est pas mon rôle". 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité