Tulle : un procès hors norme

C'est un procès qui s'est ouvert sous tension ce 14 mars 2016 à Tulle (Corrèze) : celui de 16 personnes d'origine bulgare, poursuivies pour une séries de vols commis dans 15 départements. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le résumé de la 1re journée d'audience

Reportage de Pierre Gauthier & Jean-Christophe Nicolas
Intervenants :
  • Stéphanie Lacreu, avocate d'un prévenu
  • Julien Freyssinet, avocat de deux prévenus
A l'échelle de Tulle, c'est un procès hors norme. Celui de 16 Bulgares à qui l'on reproche pas moins de 133 cambriolages sur 15 départements (de l'été 2014 à mars 2015). 936 objets volés avaient été retrouvés, essentiellement du matériel de bricolage et d'entretien. ©France 3 Limousin

Pas moins de 10 fourgons de CRS positionnés à proximité du palais de justice ce matin, 14 mars 2016. C'est un procès hors norme et sous tension qui s'ouvre à Tulle.

Dans le boxe des prévenus, 16 Bulgares poursuivis pour 133 vols commis en bande organisée dans 15 départements. 

Un beau butin

936 objets, du matériel informatique mais également de l'outillage avaient été dérobés lors de raids nocturnes essentiellement dans le sud ouest de la France entre l'été 2014 et le printemps 2015.

Environ 250 gendarmes avaient été mobilisés lors d'une opération qui avait conduit à l'interpellation de la majorité des suspects. 
Le procès doit durer 2 semaines.