Vieillir en restant autonome : les services d'aides regroupés en Corrèze

Depuis le début de l'année, le département de la Corrèze a regroupé ses services d'aides personnalisées à l'autonomie sous un même blason : Corrèze autonomie. La majorité le présente comme un nouveau service public, mais l'opposition y voit un nouveau moyen de faire des économies.

"La question de l’autonomie, c'est quelque chose de prégnant en Corrèze, c'est 100 millions d'euros de budgets sur les 258 millions de fonctionnement du département. Donc, il était important de créer un service public pour garantir une équité sur l'ensemble du territoire" explique le président (LR) du conseil départemental de la Corrèze Pascal Coste.

L'objectif de Corrèze autonomie, c'est de regrouper, et de rendre accessible l'ensemble des services dédiés aux personnes âgées grâce à un numéro unique de téléassistance : 05 55 19 19 19. "J'appelle le numéro, j'expose ma situation, et je bénéficie d'un accompagnement sur mesure", précise le site dédié du conseil départemental Corrèze autonomie.

Un numéro qu'a appelé Rosette Delcroix, il y a peu. Maurice, son mari, âgé de 82 ans, est victime de vertige pouvant le faire chuter. Elle s'inquiétait de le laisser seul quand elle s'absentait de la maison. Depuis quelques jours, il a un petit appareil autour du poignet. Une sorte de montre équipée d'un bouton, reliée à un boîtier de téléassistance, qu'il peut actionner en cas de besoin. Un dispositif qui s’adresse aux personnes en situation de pertes d’autonomie. "Ça me rassure", déclare Robert.

Une avancée contestée

Pour la conseillère départementale d'opposition Emilie Boucheteil, ce dispositif n’est pas nouveau, il existe depuis vingt ans en Corrèze. Et Corrèze autonomie est une réponse technique à des besoins humains : "On remplace les personnes de terrain et les relais de proximité qui étaient là par une plateforme téléphonique. On sait très bien que la personne qui est en perte d'autonomie a besoin d'une relation de confiance, d'un interlocuteur dédié", affirme-t-elle.

Selon elle, le département a réalisé plus de six millions d'euros d'économies sur l'aide personnalisée à l'autonomie depuis 2015. 

Aujourd'hui, 35 % des Corréziens sont âgés de 60 ans et plus.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité