Vigilance autour des vergers corréziens

Depuis le saccage d'un verger le 24 décembre dernier à Vigeois en Corrèze, le Préfet a demandé une surveillance renforcée autour de la zone. Des rondes de gendarmeries ont donc lieu aux abords des vergers corréziens.

L'enquête se poursuit et a écarté tout rapprochement entre l'acte de vandalisme sur la parcelle de 90 ares plantée de jeunes arbres de variété golden rose et le procès pour pulvérisations de pesticides ''illégales'' à proximité d'habitations, pour lequel le propriétaire avait comparu à Brive et été relaxé.

Un deuxième acte de vandalisme après celui de mai 2014, où là aussi 1700 jeunes pommiers avaient de la même manière été coupés sur une autre exploitation corrézienne à Concèze, au nord de Brive.

La préfecture a donc demandé des renforts de surveillance aux abords des vergers corréziens.

L'association ALLASSAC ONGF condamne vivement ces actes de vandalisme et assure de son soutien à l'arboriculteur concerné. 


"Par ailleurs, nous nous félicitons depuis avril 2015 de pouvoir de nouveau discuter de manière constructive avec les pouvoirs publics et la profession agricole afin de mettre en place des mesures de protection non contraignantes pour les agriculteurs, notamment au travers de la mise en place de dispositifs anti dérive pour les pesticides."
Laurent REYROLLES, Président d’Allassac ONGF

Interviennent dans ce reportage :
Jérôme Pinaud, arboriculteur
Bertrand Gaume, Préfet de la Corrèze
Reportage Caroline Huet Nassuf Djailani Philippe Ruisseaux ©France 3 Limousin