COVID-19 : les indicateurs à la baisse ou stables dans les départements en Aquitaine

C'est globalement une tendance à la baisse depuis plusieurs semaines sur l'ensemble des cinq départements aquitains. Mais le taux d'incidence remonte un peu en Gironde. Et le variant britannique est bien présent dans la moitié des cas de nouvelles contamination. 

La diminution de la circulation virale au coronavirus se poursuit en Aquitaine pour la troisième semaine consécutive ( données au 27 novembre 2020 )
masques - illustration -
La diminution de la circulation virale au coronavirus se poursuit en Aquitaine pour la troisième semaine consécutive ( données au 27 novembre 2020 ) masques - illustration - © CLH

L'Agence Santé Publique France a livré les données de la semaine huit, les derniers chiffres donc dont nous disposons. Elles sont plutôt rassurantes, surtout pour les Landes et les Pyrénées-Atlantiques : " Une belle baisse et un taux d'incidence exceptionnellement bas dans les Pyrénées-Atlantiques qui se situe à 51,5 tout proche du fameux seuil d'alerte sur la semaine huit. Nettement en dessous. Par rapport à il y a quelques semaines, on est très bas. " décrypte Sophie Larrieu de Santé Publique France à Bordeaux.
A la date du 4 mars, il est même passé en-dessous du seuil comme l'indique ce Tweet :

 

L'évolution du taux d'incidence des dernières semaines - infographie de Sarah Paulin @FTV - 

La Dordogne reste le département où le virus proportionnellement circule le plus dans la population, mais la tendance est à la baisse. 

En revanche, en Gironde il y a une légère hausse et dans le Lot-et-Garonne, une stabilité. Pourquoi ? " Il y a beaucoup de facteurs. On a l'impression que ça monte et descend de manière assez naturelle et qu'il y a beaucoup de facteurs  qui viennent s'ajouter. " estime l'épidémiologiste. 

L'effet campagne vaccinale

La campagne vaccinale avance et peut produire un effet.

On a plusieurs départements où chez les très âgés le taux d'incidence baisse, peut-être l'effet vaccin.

Sophie Larrieu épidémiologiste à Santé Publique France Bordeaux

Le variant britannique bien présent

Les spécialistes observent la forte représentation du variant dit "britannique" parmi les nouveaux cas inventoriés. " Il y a une très forte augmentation du variant britannique dans tous les départements d'Aquitaine. La proportion est de plus en plus importante. Parmi les tests concernés par le criblage ( Tests PCR qui permet aussi de détecter le variant ), ils affichent 50 % de cette présence pour le Lot et Garonne, les deux tiers en Gironde. L'hypothèse générale est donc que le virus circule plus faiblement qu'à l'automne dans notre région, et que parmi les nouveaux cas, la présence de ce variant est d'à peu près la moitié sur la région. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets