Tapisserie et tapis d'Aubusson : mobilisation pour une IGP

Après la porcelaine de Limoges, tapisserie et tapis d'Aubusson bientôt protégés par une indication géographique protégée ? C'est le souhait de l'association LAINAMAC.  L'enjeu ? protéger la filière contre les contrefaçons. Les citoyens peuvent aussi appuyer cette demande,  sur le site de l'INPI

Une filière à protéger ...

Le savoir-faire regroupe 12 entreprises et une centaine d'emplois. Du travail, il y en a, à condition que la concurrence hors Aubusson, notamment chinoise, ne fabrique pas aussi des tapis et des tapisseries d'Aubusson. 
Il faut donc protéger cette indication géographique. C'est le sens d'une IGP. Permettre aux clients d'être assurés que le tapis ou la tapisserie, avec son savoir-faire si particulier, sont bien conçus et réalisés à Aubusson. L'IG résulte d'une loi de 2014, mise en place par un décret de juin 2015. Elle protège des produits industriels et artisanaux, comme déjà la porcelaine de Limoges.

La mobilisation est en cours...

Cette mobilisation est engagée par l'association LAINAMAC. un réseau de professionnels de la laine et des fibres textiles naturelles. Il accompagne la filière textile de la Creuse et du Massif central, en développant des projets autour de la transmission et de l’innovation, porté par la notoriété internationale de la Tapisserie d’Aubusson « Patrimoine culturel immatériel de l’humanité » de l’Unesco.

L'association LAINAMAC a déposé deux dossiers à l'INPI, l'Institut National de la Propriété Industrielle, pour la tapisserie d'Aubusson et le tapis d'Aubusson. Deux enquêtes publiques sont en cours jusqu'au 4 juillet. Sept entreprises et un EPIC - un Établissement Public d'Intérêt Commercial - se sont engagés dans le dossier d'instruction. Le secteur représente une centaine d'emplois pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 3,2 M €.

Les citoyens peuvent se mobiliser pour soutenir cette demande d'IGP.
Des observations peuvent être déposées
ici pour le tapis d'Aubusson sur le site de l'INPI et ici pour la tapisserie d'Aubusson

Geraldine Cauchy - Directrice de l'association LAINAMAC
"si vous tapez sur google "tapisserie d'Aubsson" vous n'avez pas forcément les entreprises de notre territoire qui sortent en première page, vous pouvez tomber sur des concurrents localisés partout dans le monde... Il faut développer un arsenal juridique contre cela "


Un savoir-faire ancestral

Les lissières et lissiers de Felletin et d'Aubusson le pratiquent depuis le 15e siècle. La tapisserie à 4 mains, associant l'artiste et le lissier, est une spécificité purement creusoise. Tapis ras, tapis point noué ou tapis Tuft sont aussi l'apanage du sud creusois où toute la chaîne de production existe, du mouton au produit fini, en passant la filature et la teinture