Creuse : une liquidation et un repreneur, le pôle viandes locales sur de nouveaux rails ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Milon

Lundi 17 janvier 2022, le tribunal de commerce de Guéret s'est prononcé pour la liquidation judiciaire du pôle viandes locales situé près de Bourganeuf. La coopérative et marque "c'est qui le patron?!" est intéressée pour reprendre l'activité.

ACTUALISE LE MERCREDI 19 JANVIER

La marque "c'est qui le patron?!" indique sur son site et ses réseaux sociaux avoir déposé une offre de reprise. 

"Dans l’urgence, nous avons déposé une offre au tribunal de Guéret au nom de notre initiative de consommateurs avec pour objectif d’éviter l’arrêt définitif de cet outil unique et indispensable à beaucoup de familles de producteurs de la région et pour sauver les emplois des salariés actuellement en poste." 

La coopérative rappelle que des responsables s'étaient déplacés en Creuse fin novembre 2021 pour rencontrer les actionnaires du site et inciter les consommateurs à acheter de la viande du Limousin. 

Contactée, la direction apporte des précisions. "On souhaite désormais travailler avec les éleveurs qui le souhaitent, la dizaine de salariés, obtenir l'agrément de l'abattoir pour qu'il fonctionne. Les éleveurs vont continuer à transformer leur viande et à faire de la vente directe et nous voulons aussi commercialiser les produits sous une marque différente de "c'est qui le patron?!" indique Nathalie Roskwas, directrice générale aux côtés de Nicolas Chabanne, fondateur de la marque. "L'activité sera relancée au plus vite en co-construction avec les partenaires et les adhérents de notre coopérative" ajoute-t-elle. 

Une nouvelle audience est prévue le 25 janvier au tribunal de commerce. 

ARTICLE DU 17 JANVIER 

L'annonce n'était pas vraiment une surprise. 

Au vu des difficultés financières, le pôle viandes locales, composé d'un abattoir et d'un atelier de découpe de viande, initié par 80 éleveurs creusois et haut-viennois a appris la liquidation judiciaire du site prononcée par le tribunal de commerce de Guéret. 

Elle fait suite à une longue période de redressement judiciaire. Le tribunal parle dans son jugement du lundi 17 janvier d'un "passif de trois millions d'euros" et d'un  repreneur sans le nommer. 

Le tribunal salue le travail de l'administrateur judiciaire qui a permis au terme d'un appel d'offre de la dernière chance de trouver un repreneur.

Selon nos informations, le repreneur serait la coopérative "C'est qui le patron?" qui était le seul en lice. Il pourrait s'associer avec la coopérative Unebio, important opérateur de viande bio qui pourrait gérer l'abattoir qui n'a pas encore pu fonctionner faute d'homologation.  

Contacté, le PDG du pôle ne souhaite pas faire de commentaires pour l'instant.