Creuse : l'aide de l'Etat "1 jeune, 1 solution" permet aux exploitants agricoles d'embaucher des jeunes

Grâce au plan d'aide à l'embauche lancé en août par l'Etat, des employeurs en mal de main d'oeuvre et de trésorerie peuvent désormais embaucher des jeunes. C'est notamment le cas en Creuse, pour des agriculteurs.  
Alexis, 22 ans, a pu être embauché après son apprentissage grâce au plan "1 jeune, 1 solution".
Alexis, 22 ans, a pu être embauché après son apprentissage grâce au plan "1 jeune, 1 solution". © France Télévisions
A 21 ans, il a déjà décroché son premier CDI. Alexis Balage était l'apprenti d'Eric Malherbe, éleveur dans la Creuse. Grâce au plan "1 jeune, 1 solution", il a pu être embauché par Eric Malherbe et un autre exploitant agricole. 

Ce plan, présenté par le gouvernement en juillet dernier, permet d'accompagner l'embauche des jeunes de 16 à 25 ans pendant la crise sanitaire. Les employeurs peuvent recevoir une aide au recrutement de 4000 euros pour tout jeune embauché entre le 1er août et le 31 janvier 2021.

Pour Eric Malherbe, cette aide est la bienvenue. Depuis longtemps, cet éleveur espérait embaucher son apprenti, pour diminuer un peu sa charge de travail.

J'avais besoin de main d'oeuvre. Vu la conjoncture actuelle, et depuis des années, ce coup de pouce est bienvenu.

Eric Malherbe, employeur d'Alexis


La préfecture invite donc les employeurs potentiels à ne pas laisser passer l'occasion. "Ce dispositif est simple d'accès et adapté à toutes les situations ou presque. Il est limité dans le temps donc il faut s'en saisir", incite Virginie Darpheuille, préfète de la Creuse.

En Creuse, sept jeunes ont pu bénéficier de cette aide à l'embauche pour le moment, a indiqué la préfète.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie emploi jeunesse société