• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Creuse, futur paradis des drones ?

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Le département jouit de grands espaces propices aux vols. Les projets se multiplient, avec de plus en plus de professionnels intéressés, comme en témoigne le Salon du drone à Lépaud, du 14 au 16 juin 2019. 

Par Ariane Pollaert

Reportage Marielle Camp et Ariane Pollaert


Entouré de champs, situé à plus de 40 Km de Guéret et près de 30 Km de Montluçon, l'aéroport de Lépaud a mis fin aux vols commerciaux depuis l'an 2000.

C'est dans les drones que cet espace isolé est en train de renaître.

L'aérodrome de Montluçon-Guéret est idéal pour "droner" en toute sécurité, loin des habitations. Il accueille le Salon du drone et de l'innovation, du 14 au 16 juin 2019. Des rencontres pour professionnels et amateurs, ainsi que des démonstrations et des courses sont prévues.

Pour Philippe Daly, directeur général de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Creuse, le département a toutes les qualités pour développer la filière.
 

Les contraintes sur notre territoire sont faibles, avec beaucoup d'espace. Nous avons de nombreux acteurs mobilisés et motivés, qui ont une vraie appétence pour le drone et ses technologies : c'est le moment d'y aller. Il y a une fenêtre de tir avec le plan particulier pour la Creuse. (Philippe Daly)


Le territoire fait en effet l'objet d'un plan de revitalisation depuis avril 2019. Plusieurs expérimentations se mettent en place, dont un volet concernant le drone

L'Etat s'est engagé à verser 50.000€ pour développer la filière et mettre en place "l'aérodrone" de Lépaud.

Anthony Louis, pilote et formateur à une dizaine de kilomètres de Guéret, reçoit de plus en plus de demandes.
 

On a d'un côté des particuliers qui veulent lancer leur activité avec des drones, et de l'autre côté des salariés d'entreprises qui ont besoin de les utiliser pour une application particulière. (Anthony Louis)


Les drones se déclinent sur des applications très diverses : vidéos pour le tourisme, repérage dans des zones difficiles d'accès pour des sauveteurs ou des militaires, imagerie pour le bâtiment et l'agriculture, etc.

"Nous sommes à la recherche d'un drone capable de faire un recensement gibier et des comptages d'animaux", témoigne un membre de la Direction départementale des territoires de la Creuse.

Le ciel creusois pourrait donc bientôt se tâcheter de plus en plus de ces appareils volants.


 
Connaître la législation sur les drones
  





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hossegor et Biarritz, sites de surf concurrents en attendant d'être partenaires ?

Les + Lus