Les thermes d’Evaux-Les-Bains rouvrent avec deux mois de retard

Les curistes sont de retour après une année blanche liée à la situation sanitaire. Mais ils doivent encore faire face à quelques contraintes. 

L'extérieur des thermes d'Evaux-Les-Bains
L'extérieur des thermes d'Evaux-Les-Bains © François Clapeau

Les curistes se pressent à l’entrée des thermes d’Evaux-Les-Bains qui rouvrent avec deux mois de retard à cause du confinement. Jean Monteiro, le directeur général, avait hâte que l'activité reprennent : “C’est le grand jour. Ils sont tous très impatients et c’est un vrai plaisir de les revoir. Si en 2020, nous avons eu beaucoup d’annulations à cause de la Covid, cette année, ils ont parfaitement intégré les contraintes liées à l’épidémie”. 

Aux gestes barrières qui existent depuis l’an passé, s’est effectivement ajouté un test PCR obligatoire avant d’entrer dans l’établissement pour tous ceux qui n’ont pas eu leurs deux doses de vaccin. 

Les thermes d’Evaux-Les-Bains existent depuis l’antiquité. On y traite l’insuffisance veineuse et les douleurs. L’an passé, ce curiste était confiné chez lui et n’a pas pu venir : “Je n’étais pas bien au niveau rhumatismes ou souplesse de déplacement.” 

Pour l'heure, l’établissement ne fonctionnent qu'en demi jauge avec 200 personnes le matin. Mais cet été, il fera le plein avec 400 curistes chaque jour. 

 

Hébergement 

L’hôtel du centre thermal bénéficie en ce moment d'une petite cure de jouvence, pour la modique somme de 6,3 millions d’euros financés dans le cadre du plan particulier pour le Creuse.  

Les travaux se sont d’ailleurs arrêtés pour ne pas nuire à la tranquillité des curistes.  

On va essayer de limiter au maximum l’impact de ces travaux sur les curistes, Parce que le bien-être et l’absence de bruit font partie de la cure

Jean Monteiro, directeur général des thermes d’Evaux-Les-Bains 

Alors les clients sont obligés de se loger par leurs propres moyens, dans des hôtels ou gites des environs. Et c’est la même chose pour la restauration.  

Toutefois, pour ceux qui ont choisi la demi-pension, les thermes ont passé un accord avec un restaurant d’Evaux-Les-Bains. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
thermalisme sorties et loisirs santé société déconfinement