Circuits courts : certains producteurs jettent l'éponge

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marine Guigné
Alain Beaufils, devant son laboratoire de découpe et de transformation à l'arrêt depuis le 31 décembre 2017.
Alain Beaufils, devant son laboratoire de découpe et de transformation à l'arrêt depuis le 31 décembre 2017. © France 3 Limousin

Les circuits courts ont le vent en poupe auprès des consommateurs, mais ce n'est pas la panacée. En Creuse, le conseil départemental a mis en place Agriclocal23, interface entre producteurs et acheteurs. Certains producteurs pensaient y trouver de nouveaux débouchés, mais ce n'est pas si simple. 

La vente directe de porc label Limousin a cessé à l’EARL des Trois Fontaines, située à Trois Fonds en Creuse. Si le panneau d’affichage « vente à la ferme » est toujours apposé à l’entrée du laboratoire de transformation, l’activité n’a pas plus cours. Depuis 2016, le volume des ventes s’est réduit comme peau de chagrin. Les clients, essentiellement des bouchers et des restaurateurs des communes environnantes, ont peu à peu déserté, préférant se tourner vers d’autres fournisseurs. 


Un coup dur, pour Alain Beaufils, producteur, qui avait opté pour se diversifier depuis une dizaine d'années sur ces ventes en circuit court. Ne baissant pas les bras, il pensait compenser cette baisse de revenus en accédant au marché de la restauration collective, publique ou privée en s'inscrivant sur une plateforme de mise en relation entre producteurs et acheteurs baptisée Agrilocal23.


Une initiative du conseil départemental de la Creuse, pour favoriser l'approvisionnement local dans la restauration collective. Mais faute d'engagements sur le long terme, et de commandes régulières des collèges du département notamment, le producteur creusois a finalement décidé fin décembre d'arrêter la vente directe. Pas assez rentable. Il a depuis vendu une partie de son matériel. Les circuits courts ne tiennent pas toujours leurs promesses. 

Circuits courts : difficultés producteurs locaux ©France 3 Limousin

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.