Dernier jour avant expiration du pass sanitaire des plus de 65 ans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nicolas Chigot
En Limousin, seuls 57,9% des plus de 65 ans ont eu leur rappel vaccinal
En Limousin, seuls 57,9% des plus de 65 ans ont eu leur rappel vaccinal © France Télévisions/Colyne Rongère

Le 15 décembre, c’est le dernier jour de validité pour le pass sanitaire des plus de 65 ans. Les retardataires se sont donc pressés aujourd’hui dans les centres de vaccination.

« Votre deuxième injection a eu lieu le 15 juillet. Pour vous c’est bon vous pouvez passer dans la foulée, vous pouvez remplir le formulaire ».  

Devant le vacci-bus à Guéret, l’affluence n’est pas très importante mais quelques retardataires ont saisi cette occasion de se faire vacciner sans rendez-vous.

« On est sur environ un tiers de personnes de plus de 65 ans qui sont venues se faire vacciner aujourd’hui. Ce n’est pas énorme mais c’est mieux que rien. Beaucoup ont déjà eu leur créneau. On est un petit coup de pouce supplémentaire pour ceux qui n’auraient pas trouvé » confie Gentiane Davigo, responsable du vacci-bus.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal avait prévenu. « C'est le 15 décembre que le pass sanitaire sera désactivé pour les personnes de plus de 65 ans, qui ont réalisé leur 2e dose il y a plus de 6 mois et 5 semaines, et qui n'ont pas fait leur rappel ».

Pour être clair, il faut désormais 5 mois de délai entre la deuxième et la troisième dose. Mais les personnes de plus de 65 ans vaccinées au début de l’année dépassent souvent largement ces cinq mois. A partir du 15 décembre, ceux qui ont plus de 7 mois de délais entre deuxième et troisième dose subissent donc l’invalidation de leur pass. Un moyen pour le gouvernement d’accélérer la campagne de rappel.

400 000 retardataires ont été recensés d’après la Direction générale de la santé.

Des retardataires que l’on croise régulièrement depuis plusieurs jours dans les pharmacies. A Guéret, dans son officine, d’Isabelle Bach prend une quarantaine de rendez-vous par jours.

« On a beaucoup de demandes mais par des gens qui auraient dû déjà être vaccinés et qui par les annonces gouvernementales se sont précipitées sur le téléphone. Le téléphone n’arrête pas de sonner chez moi comme dans toutes les autres pharmacies ».  

En Limousin, près de 110 000 personnes de plus de 65 ans n’ont pas encore reçu leur dose de rappel soit 42,1% de cette classe d’âge. Ceux qui ne sont pas encore concernés par l’invalidation de leur pass vont bientôt l’être.

Pour autant, si vous n’avez pas encore effectué cette dose de rappel, pas de panique. Les personnes de plus de 65 ans sont prioritaires dans les centres de vaccination, sans rendez-vous, quitte à attendre un peu en fonction de l’affluence. Le pass n’est pas non plus définitivement invalidé. Une mention "certificat expiré" va apparaître. Elle disparaîtra une fois le rappel administré. Petit bonus, comme ce n’est pas toujours évident, l’assurance maladie a mis en place un outil pour calculer la date de son rappel.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.