Éric Corréia réélu à la présidence de l'agglomération du Grand Guéret

Éric Corréia part pour un second mandat. Le candidat malheureux aux dernières municipales a été réélu à la tête de la communauté d'agglomération du Grand Guéret ce 10 juillet 2020. 
Éric Corréia élu pour un second mandat à la tête de la communauté d'agglomération du Grand Guéret le 10 juillet 2020.
Éric Corréia élu pour un second mandat à la tête de la communauté d'agglomération du Grand Guéret le 10 juillet 2020. © Valérie Agut - France 3 Limousin
Deux candidats étaient en lice : François Vallès, 4e adjoint de la maire de Guéret nouvellement élue, Marie-Françoise Fournier et Éric Corréia. Ce 10 juillet 2020, le président sortant a été réélu, à la majorité absolue (33 voix sur 55), à la tête de la communauté d'agglomération du Grand Guéret, dès le premier tour.

Cette élection d'Eric Corréia sonne comme un paradoxe : lors des municipales à Guéret, le candidat de la gauche, était arrivé en tête du premier tour, mais avait du s'incliner au second tour (33 %) face à Marie-Françoise Fournier (35.7 %) avec seulement 83 voix d'écart sur 3 421 votants. 

Les maires des communes de l'agglo ont choisi la continuité et ont décidé de faire confiance à un homme avec lequel ils ont l'habitude de travailler depuis 6 ans. L'échec de la majorité municipale de Guéret pourrait tendre les relations entre la ville centre et les communes périphériques, majoritairement de gauche, alliées d'Éric Corréia. 

Le 1er vice-président est le maire de Saint-Léger-le-Guérétois, il sera chargé du transport et des mobilités. Au total, l'exécutif du Grand Guéret sera composé de 14 vices-présidences et de 5 délégations.




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections élections municipales 2020