• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Itinéraire bis : Toulx-Sainte-Croix et ses mystères

Les "'Pierres Jaumâtres" de Toulx-sainte-Croix. Un chaos de pierres granitiques, refuge et paradis des fées selon la légende. / © France 3 Limousin
Les "'Pierres Jaumâtres" de Toulx-sainte-Croix. Un chaos de pierres granitiques, refuge et paradis des fées selon la légende. / © France 3 Limousin

Cette semaine, Itinéraire Bis, notre chronique hebdomadaire nous emmène en Creuse, à Toulx-Sainte-Croix. Charmant village de moins de 300 habitants situé à une trentaine de km de Guéret, au nord-est du département. Il culmine à 655 m d'altitude. Rencontre avec ses habitants.

Par Marine Guigné

Comme chaque jeudi, nous vous proposons de découvrir une commune. Cette semaine, cap sur la Creuse. Noëlle Vaille, Samuel Chassaigne et Stéphane Bayle sont allés à la rencontre des habitants de Toulx-Sainte-Croix, à 37 km de Guéret. Mais pour s’y rendre il faut suivre la route sinueuse qui conduit dans ce lieu insolite perché à 655 m d'altitude.

Forêt de feuillus, chemins bordés de pierres couvertes de mousses : la commune bâtie sur une colline granitique mérite le détour. A la clé : un paysage typique du bocage Creusois et un panorama qui permet de découvrir 7 départements.

Première étape de ce périple : le site des Pierres jaumâtres. Certaines d’entre elles pèsent plusieurs tonnes. La légende raconte qu’ici  jaillissaient de nombreuses sources. Refuge et paradis des fées (les mâtres), ces dernières avaient tout le loisir de se baigner dans les ruisseaux et de danser d’incessantes farandoles. La reine des fées n’imposait qu’une règle : toutes devaient quitter les lieux avant la nuit. Malgré plusieurs avertissements, elles lui désobéirent ! Dans sa colère, la reine les chassa et frappa le sol de son marteau. L’onde de choc fit tarir les sources et laissa place à un sanctuaire de pierres. 
Itinéraire bis à Toulx-Sainte-Croix en Creuse
Laurent Bardini, propriétaire du chalet des Pierres Jaumâtres ; Philippe Deubel, animateur association Pierres en marche ; Jeanine Meilleroux, "mémoire vivante" de Toulx-Sainte-Croix. Equipe : Noëlle Vaille, Samuel Chassaigne, Stéphane Bayle, Bastien Boulesteix.  - France 3 Limousin

La balade se poursuit avec les membres de l'association" Pierres en marche" qui a initié la restauration d'un lavoir qui date du milieu du XIXe siècle. L'association tente de le reproduire à l'identique. Un travail de longue haleine, ce chantier a débuté il y a près de 3 ans. Une journée découverte est organisée samedi 10 mars 2018. Au programme : 9h à 10h à la salle des fêtes : intervention sur les constructions en pierres sèches; de 10h à 12h : découverte et inventaire participatif des murets en pierres sèches de Toulx-Sainte-Croix.

Ensuite, Noëlle Vaille est allée à la rencontre de Jeanine Meilleroux, "mémoire vivante" de Toulx-Sainte-Croix. Une Creusoise intarissable sur l'Histoire de l'église du village qui a la particularité d'être séparée de son clocher. L'édifice classée monument historique en 1986, abrite par ailleurs des sarcophages. Les cinq premiers le furent vers 1915-1920, par Antonin Aupetit. Quatre seraient de l'époque mérovingienne, un cinquième reconstitué en briques gallo-romaines, serait plus ancien. Ils sont conservés dans la base du clocher.

Et puis, à ne pas manquer, en point d'orgue : "le phare" ou la tour d'orientation qui offre un panorama à 360°. De Toulx-Sainte-Croix, on a une vue imprenable jusqu'au Puy-de-Dôme. De quoi prendre une bonne bouffée d'air frais. 



Sur le même sujet

Une passe à poisson sur le barrage de Mauzac et Grand Castang

Les + Lus