La crise se prolonge à la communauté d'agglomération du Grand Guéret

Après la démission d'une cadre de la Communauté d'Agglomération du Grand Guéret et les accusations qu'elle porte sur la mauvaise gestion de la collectivité, son président Eric Correia a convoqué une réunion extraordinaire pour s'expliquer devant les élus. Il était l'invité de notre journal de midi.

En claquant la porte de la Communauté d'Agglomération du Grand Guéret, l'ex directrice générale des services a provoqué un séisme dont les répliques ne font que commencer.

Dans son rapport, elle pointe une série de dysfonctionnements qu'elle estime avoir repérés au sein de la collectivité. Mauvaise ambiance de travail, risques psycho-sociaux induits par des carences de management, masse salariale qui a doublé en quelques années, avantages en nature indus, parc automobile pléthorique, gestion financière hasardeuse... Autant d'élements à charge contre la Communauté d'Agglomération.

Son président, Eric Correia, a tenu à lui repondre hier soir, jeudi 21 octobre, à l'occasion d'une réunion extraordinaire qui s'est tenue à huis-clos, et en l'absence de l'ex DGS.

Peu de commentaires à la sortie : une maire de Guéret, Marie-Françoise Fournier, évitant d'alimenter la polémique, et plusieurs élus regrettant un monologue de deux heures d'Eric Correia qui les aurait empêchés de s'exprimer.

Le président de l'agglomération guérétoise était l'invité du journal de midi sur France 3 Limousin.

Remettant en cause la loyauté de la fonctionnaire vis-à-vis de son employeur il estime que son comportement est "un aveu d'insuffisance professionnelle".

Avoir quelqu’un qui dénonce ce pourquoi elle était payée et devait mettre en œuvre, c’est pour le moins curieux et surtout c'est un aveu d’insuffisance professionnelle.

Eric Correia, président de la communauté d'agglomération du Grand Guéret

Erix Correia admet que la masse salariale a bien augmenté au sein de la Communauté d'Agglomération du Grand Guéret. Cela avait d'ailleurs été relevé dans un rapport de la Chambre Régionale des Comptes.

Mais pour lui, cette masse salariale ne comprend pas que les salaires. Elle englobe aussi des avantages comme les chèques déjeuners. Elle s'explique également par la création de nouveaux postes, dans de nouveaux domaines de compétences comme la petite enfance ou l'eau et l'assainissement.

Je paie mes impôts à Guéret. Quand je paie 150 euros pour l’agglo et 1500 euros pour la ville, qu’est-ce qui est le plus important ?

Eric Correia, président de la communauté d'agglomération du Grand Guéret

Enfin, en matière de fiscalité, Eric Correia explique que, même si elle a fortement augmenté, celle du Grand Guéret reste en dessous de la moyenne nationale. Et il ajoute que la communauté d'agglomération reverse 3 millions d'euros chaque année aux communes.

durée de la vidéo: 03 min 53
Interview d'Eric Correia

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique