Tout ça pour ça : retour sur la lutte des GM&S

Depuis novembre 2016, inquiets pour leur avenir, les salariés de GM&S dans la Creuse n'ont cessé de mener le combat. De manifestations en déceptions, d'espoirs en négociations, retour sur 8 mois de lutte avec notre frise chronologique et nos reportages. 

Par Hélène Abalo / Sylvain Antoine

À l'automne 2016, les premières manifestations et le 2 décembre 2016, le tribunal de commerce de Poitiers prononce le redressement judiciaire de GM&S. Va s'engager un bras de fer entre les représentants du personnel, l'État, le gouvernement, et surtout les donneurs d'ordre, les constructeurs PSA et Renault.

De longues négociations vont être menées dans un climat tendu.

À La Souterraine, la population s'inquiète du devenir de l'usine et de l'équilibre économique du bassin d'emploi.
France 3 Limousin vous propose de retrouver dans une frise chronologique, les principaux événements qui ont ponctué le destin de ces ouvriers et de leur usine.

55 ans d'une aventure industrielle

Le site de l'équipementier automobile de La Souterraine a connu bien des péripéties depuis sa création en 1955. D'abord une aventure industrielle puis de nouveaux contrats avant les années 2000 et les premières déconvenues. Les rachats successifs vont fragiliser l'outil. Les problèmes de trésorerie s'accumulent.
 

Historique GM&S
Retour sur 55 ans d'histoire de l'entreprise GM&S en Creuse  - France 3 Limousin - Isabelle Rio, Marie Bernhard

 

Des hommes et des femmes qui s'attendent au pire...

► Des années, voire des dizaines d'années passées dans la même entreprise et le doute qui s'infiltre partout, dans les esprits, dans les familles. L'angoise des lendemains difficiles...
GM&S - Gilbert Aucharles salarié de GM&S depuis 35 ans

Des opérations "coup de poing"

D'abord discrets sur leur désarroi, les salariés de GM&S peinent à attirer l'attention sur leur combat. Le déclic viendra en mai 2017 lorsqu'ils décident de "piéger" le site de La Souterraine, menaçant de "tout faire péter". Les "opérations extérieures" serviront aussi leur lutte avec plusieurs blocages de sites appartenant aux constructeurs Renault et PSA.

► Les actions les plus emblématiques
  • Paris Champs-Elysées, 19 avril 2017
  • Le Mans (72), 12 avril 2017
  • Villeroy (89), 25 janvier 2017
  • Poissy (78), 20 avril 2017
Les opérations extérieures

GM&S, et après ? Edition spéciale sur France 3 Limousin

Après une semaine ponctuée de rebondissement et après 8 mois de lutte, quel avenir pour le site industriel creusois, pour le bassin d'emploi de La Souterraine, pour la filière des équipementiers automobiles ? Autant de questions qui seront posées vendredi 21 juillet dans le 19/20. France 3 Limousin vous propose en effet une édition spéciale à partir de 18h55 pour faire le point sur la situation et pour évoquer les suites de ce dossier aux enjeux sociaux et économiques d'importance. 
 

YT - La saga GM&S (© France 3 Limousin - Juillet 2017)
Et après ? Lundi 24 juillet, le tribunal de commerce de Poitiers se réunira une énième fois. Soit pour prononcer la liquidation definitive de GMS soit, plus probablement pour décider d'une prolongation de l'activité de l'entreprise jusqu'au 31 août. Le temps pour le repreneur potentiel de GMS, le groupe stéphanois GMD, de finaliser sa proposition. Cette attente est, évidemment, pour les ouvriers, devenue insupportable. D'autant que le site de La Souterraine a connu de nombreux repreneurs, des industriels mais aussi des financiers et même des chasseurs de primes. - France 3 Limousin - Philippe Mallet, Karl Constable



Sur le même sujet

Les maraudes de la Croix-Rouge de Bordeaux

Près de chez vous

Les + Lus