Cet article date de plus de 4 ans

Décès d'un bébé à La Souterraine : il s'agit d'une mort naturelle

L'autopsie pratiquée ce matin a révélé que le bébé a été victime d'une mort subite du nourrisson. Le Procureur de la République Guéret a clos l'enquête.
L'appartement avait été placé sous scellé ce mardi 10 mai, après la découverte d'un nourrisson mort.
L'appartement avait été placé sous scellé ce mardi 10 mai, après la découverte d'un nourrisson mort. © France 3 Limousin
L'autopsie réclamée hier, mardi 10 mai, par le procureur de la République de Guéret, a donc révélé ce matin que la mort du nourrisson n'avait rien de suspect.
Le bébé d'à peine deux mois est décédé d'une mort subite du nourrisson, un syndrôme de mort soudaine du jeune enfant, qui touche environ 500 bébés chaque année en France. C'est la première cause de décès entre un mois et un an.
Dans 90% des cas, l'autopsie ne permet pas d'identifier une cause précise.

Hier matin, les pompiers étaient intervenus dans une habitation de La Souterraine, sur appel des parents.
A leur arrivée, ils avaient trouvé un bébé mort, vraisemblablement depuis plusieurs heures.
Le Procureur de la République de Guéret avait ouvert une enquête.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société