Gilets jaunes et syndicat contre la fermeture du Leader price de la Souterraine

A la Souterraine, une dizaine de gilets jaunes creusois et autant de militants syndicaux ont manifesté, ce mercredi 9 janvier, pour la première fois localement côte à côte. Objectif : soutenir les salariés du Leader price proche de la fermeture.

 

D'habitude, ils viennent exprimer leur colère sur les ronds-point. Cette fois, les gilets jaunes de Creuse ont décidé de répondre à l'appel à l'aide des cinq salariés du supermarché Leader price à La Souterraine tout près de la fermeture, d'ici la fin du mois.

La fermeture illustre bien selon eux les injustices engendrées par la toute-puissance des grands groupes financiers comme Casino dont Leader price est une filiale.

Le groupe Casino a décidé de jeter des gens à la benne sans aucune raison. Le groupe a distribué l’an dernier 14 milliards d’euros de dividendes à ses actionnaires indique Daniel, gilet jaune.


Un sentiment partagé par la CGT locale ce qui est une première depuis le début du mouvement des gilets jaunes.

Le syndicat a décidé de se joindre aux gilets jaunes aujourd'hui, au nom de la fameuse convergence des luttes évoquée dans les deux camps. Pour Philippe Richert de l’Union locale CGT :

Je pense que c’est le même combat. Cinq salariés sont menacés ici. Hier, c’était 157 GM&S, demain douze à la gare de la Souterraine. La bagarre est commune.

Fin de Leader price en Creuse 


Mardi 8 janvier, la direction France de Leader price a confirmé à France 3 Limousin la fermeture imminente du magasin, après celle de Guéret.
Des reclassements seront proposés à toute l’équipe en Haute-Vienne car le groupe n’a pas d’autre magasin en Creuse.  

Quant aux gilets jaunes creusois, ils se sont donné rendez-vous samedi 12 janvier à La Souterraine pour l'acte 9.