Plusieurs écoliers creusois victimes d'un essaim de guêpes

Les sapeurs-pompiers de la Creuse ont dû intervenir dans l’école de Sardent ce matin car plusieurs enfants ont été piqués par des guêpes. L’essaim se trouvait dans le sol, à l’extérieur.
 
A Sardent, en Creuse, cette rentrée scolaire 2020 restera dans les mémoires. Et pas uniquement à cause de la Covid.
Ce mardi 1er septembre, vers 11h30, les 90 enfants jouaient dans la prairie de l’école lorsque les maîtresses ont été alertées par des cris et des pleurs.
Plusieurs enfants (9 au total) avaient été piqués par des guêpes.

Aussitôt alertés, les sapeurs-pompiers des brigades de Pontarion, Bourganeuf et Guéret sont rapidement intervenus.
Les enfants ont été pris en charge par le médecin du Samu qui les a observés, relate Pierre Duguet, maire-adjoint à la mairie de Sardent. Mais heureusement, aucun n’a fait de réaction.
Une petite fille a tout de même été piquée à 7 reprises.

Sur place, la dizaine de pompiers a rapidement trouvé l’origine de l’incident : un nid de guêpes qui était dans le sol de la cour de récréation.
"Il était enterré dans le sol, poursuit l’adjoint de la mairie. Les agents techniques ne l’avaient pas vu". L’essaim a été neutralisé, l’opération a duré une heure.

Les enfants victimes de piqures ont été récupérés par leurs parents. La plupart devrait revenir à l’école dès jeudi.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation société rentrée scolaire