Après quatre cas de méningite, dont trois mortels, en quelques semaines en Creuse et dans l'Allier, ces deux départements conseillent le vaccin pour tous les enfants de 12 mois à 24 ans.

Début novembre, un lycéen creusois de 20 ans est mort d'une méningite foudroyante de type C.
Deux autres personnes sont décédées dans l'Allier, victimes de la même souche de méningocoque.
Un 4ème cas, non mortel, a été constaté.

Les Agences régionales de santé (ARS) du Limousin et de l'Auvergne préconisent la vaccination pour les enfants de 12 mois à 24 ans vivant dans les deux départements concernés.
Seule une vaccination suffisamment importante permettra d'éradiquer la souche. Le vaccin n'est toutefois pas obligatoire.

Reportage dans le journal régional ce soir.