Deux membres de l'ETA jugés pour tentative de meurtre sur des gendarmes creusois en 2011

Oier Gomez Mielgo et Itzia Moreno Martinez encourrent la réclusion criminelle à perpétuité. / © AFP / Ministère de l'Intérieur espagnol
Oier Gomez Mielgo et Itzia Moreno Martinez encourrent la réclusion criminelle à perpétuité. / © AFP / Ministère de l'Intérieur espagnol

Le procès des deux indépendantistes basques s'ouvre aujourd'hui à Paris, devant la cour d'Assises spécialement composée pour les affaires terroristes. En avril 2011, ils avaient été interpellés après une course poursuite avec les gendarmes de Creuse et de Corrèze.

Par Gwenola Beriou

Les 9 et 10 avril 2011, les petites routes du plateau de Millevaches avaient été le terrain d'une course poursuite digne des westerns.
Coup de feu échangés, plan Epervier déclenché... ce n'est qu'au bout de 24h de fuite que les gendarmes sont parvenus à interpeller Oier Gomez Mielgo et Itzia Moreno Martinez, deux membres de l'organisation séparatiste basque ETA, résolus à tuer pour échapper à l'arrestation.

La fuite après un contrôle routier

Tout a commencé ce samedi 9 avril 2011, à Vallière en Creuse.
En fin d'après-midi, lors d'un banal contrôle routier, les deux occupants d'un véhicule refusent d'obtempérer et prennent la fuite, immédiatement pris en chasse par les gendarmes de Creuse.
Des coups de feu sont échangés et un gendarme blessé à la clavicule.
Les fuyards parviennent à quitter le véhicule et disparaissent dans la nature.

L'interpellation

Le lendemain matin, dimanche 10 avril 2011, ils sont repérés de l'autre côté du plateau de Millevaches, à Meymac, en Corrèze.
Les gendarmes finiront par les rattraper sur la route de Felletin, et à les interpeller au terme d'une nouvelle fusillade qui ne fait pas de blessés.

Le procès

Incarcérés depuis cinq ans en région parisienne, les deux etarras seront jugés à partir d'aujourd'hui devant la Cour d'Assises de Paris, spécialement composée pour les affaires terroristes. Le procès doit durer dix jours.
Ils encourrent la réclusion criminelle à perpétuité.

Sur le même sujet

Les + Lus