• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dons d'organes : Claude Pierrard en première ligne

© Cédric Cottaz Francetv
© Cédric Cottaz Francetv

Il a été l'un des plus fameux journalistes et présentateurs de l'histoire de la télévision dans les années 80. Retiré à Thouars dans les Deux-Sévres, Claude Pierrard a subi une greffe de foie. Il témoigne de sa longue attente et de ses difficultés.

Par Bernard Dussol

Le besoin de greffe d'organes est en augmentation partout dans le monde. Le manque récurrent de greffons disponibles a pour conséquence l'augmentation du nombre de patients en liste d'attente. En Europe 61 000 personnes sont en attente d'un don d'organes. Chaque jour, en moyenne, 12 personnes meurent en attente d'une greffe.

L'idée de cette Journée, initiée par le Conseil de l'Europe, est de sensibiliser les Etats membres à la promotion du don d'organes et à la transplantation, et  de mobiliser hôpitaux et professionnels sur l'identification des donneurs potentiels.

C'est également l'occasion d'honorer tous les donneurs d'organes et leurs familles et de souligner le travail des professionnels de la transplantation qui contribuent à sauver des vies et améliorer la qualité de vie des greffés.

Pour de nombreux patients, se faire greffer est un véritable parcours du combattant. Claude Pierrard a été relativement chanceux dans sa démarche puisqu'il n'a attendu que 9 mois quand certaines personnes peuvent attendre des années.


Ecoutez son témoignage dans ce reportage réalisé par Frédéric Cartaud et Cédric Cottaz.

Journée du don d'organes : Claude Pierrard en première ligne


Sur le même sujet

Pyrénées-Atlantiques : naissance d'un bébé ocelot au zoo d'Asson

Les + Lus