Faye-l'Abbesse : ouverture des urgences de l'hôpital Nord Deux-Sèvres

Les premiers patients sont arrivés ce matin au service des urgences de l'hôpital Nord Deux-Sèvres. / © France 3
Les premiers patients sont arrivés ce matin au service des urgences de l'hôpital Nord Deux-Sèvres. / © France 3

A Faye-l'Abbesse, l'hôpital Nord Deux-Sèvres a accueilli ses premiers patients la semaine dernière. Les urgences ont ouvert leurs portes ce lundi matin. Une ouverture qui se déroule sur fond de grogne sociale des personnels de l'établissement.

Par Christine Hinckel

Le tout nouvel hôpital disposant de 300 lits répartis sur quatre bâtiments regroupe les trois anciens sites de Parthenay, Bressuire et Thouars. Il rassemble les services de médecine, obstétrique et chirurgie et depuis ce matin, celui des urgences pour le nord des Deux-Sèvres.

Trois SMUR ont été cependant conservés sur le territoire. Ils sont situés à Thouars, Parthenay et Faye-l'Abbesse (en remplacement de Bressuire) et vont fonctionner 24h/24h. En revanche, il n'y a plus désormais qu'un seul gros centre pour les urgences, celui du nouvel hôpital qui va centraliser les interventions du nord Deux-Sèvres. A noter que les hôpitaux de Thouars et de Parthenay "conservent un centre de soins non programmés pouvant accueillir pendant toute la journée des urgences non vitales ne nécessitant pas d'investigations importantes" précise le Dc Philippe Leveau, le chef du service des urgences de Faye-L'Abbesse.
Urgences de l'hôpital de Faye-l'Abesse

Quelques ajustements sont encore à réaliser dans le service mais l'essentiel est en place et les premiers patients ont été accueillis dans de bonnes conditions. Le service bénéficie de tout ple plateau technique de l'hôpital permettant de faire des scanners, IRM et autres investigations et analyses médicales sur place.

Plus d'informations avec le reportage d'Alice Gobaud, Alain Darrigrand et Josiane Etienne :
Urgences de l'hôpital de Faye-l'Abesse


300 agents travaillent actuellement sur le site qui à terme doit employer 7 à 800 personnes supplémentaires. Mais les syndicats estiment ces effectifs insuffisants. La CGT appelle ce lundi 11 juin à une journée de grève reconductible dénonçant le manque de personnel et la tension sur le temps de travail.




A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus